Rookie Race Vol. 1 : Ja Morant part fort

Rookie Race Vol. 1 : Ja Morant part fort

Tous les mois retrouvez notre point sur la course pour le titre de Rookie of the Yerar pour la saison 2019-2020. Voici le volume 1.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié

Brandon Clarke

5- Brandon Clarke (Memphis Grizzlies)

Ses stats : 12.7 points, 6.1 rebonds, 1.2 contre, à 61.9% (44.4% à 3 points, 85% sur la ligne), en 22 minutes.

Brandon Clarke était déjà une machine d'efficacité en NCAA avec Gonzaga, aussi bien en attaque qu'en défense. Son jeu se transpose pour le moment à merveille en NBA, où il est tout simplement parfait en sortie de banc pour les Grizzlies. On vous parlait de lui l'autre jour dans un focus, en évoquant notamment le fait que le Canadien est le seul joueur dans l'histoire avec Arvydas Sabonis à afficher 60% ou mieux en adresse globale sur ses 12 premiers matches en carrière, avec au moins 50 tirs au compteur dont 10 à 3 points. Il n'a pas ralenti lors du match suivant et piaffe d'impatience de prouver à Taylor Jenkins qu'il peut être titulaire avec Jaren Jackson Jr dans la raquette.

Capable de défendre plusieurs positions, constamment énergique malin dans sa lecture du jeu, Clarke est la preuve que l'on peut réussir sa Draft sans recruter uniquement des one-and-done. L'ancien Bulldog a déjà 23 ans et un peu de bouteille. Ce n'est pas un problème mais un véritable atout pour Memphis, qui sait déjà qu'il pourra intégrer le noyau dur qui doit ramener la franchise dans le top 8 d'ici 2 ou 3 ans.

Ses 12.7 points de moyenne feront peut-être dire à certains que d'autres rookies ont été plus prolifiques et méritaient davantage leur place. C'est un point de vue qui se défend. Sauf que le basket au haut niveau, c'est aussi l'efficacité et l'impact sur une rencontre. Brandon Clarke possède ses deux armes dans son arsenal.

Lire la suite
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest