Rudy Gobert : « Je ne suis pas frustré »

Rudy Gobert n'a eu droit qu'à 5 minutes de jeu contre les Knicks. Le pivot français nous a confié qu'il ne s'inquiétait pas de sa situation dans l'Utah.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Interview
Rudy Gobert : « Je ne suis pas frustré »
Autant vous le dire, on était un peu déçu que Tyrone Corbin ne lance Rudy Gobert (2 pts, 2 rbds) qu'à 5 minutes de la fin contre les Knicks. Le Jazz avait déjà la tête sous l'eau et rien chez la paire Enes Kanter- Derrick Favors ne justifiait une confiance inébranlable. Si en début de saison l'ancien Choletais avait logiquement fait part de sa frustration, c'est un joueur serein et confiant avec lequel on a pu discuter quelques instants entre la fin du match et le départ de l'équipe pour Philadelphie. Basket Session : Rudy, on ne comprend pas bien pourquoi Tyrone Corbin ne te fait pas jouer plus de 5 minutes sur un match plié après 3 quarts-temps... Rudy Gobert : Ce qu'a fait le coach est logique. Il met d'autres joueurs sur des matches comme ça parce que je ne suis pas dans la rotation. On privilégie le temps de jeu pour des gars comme Enes (Kanter) ou Derrick qui sont des titulaires, c'est aussi simple que ça. Quand il y a un gros écart au score comme ce soir, il me donne quelques minutes en fin de match. C'est comme ça que ça marche, je l'ai accepté. Bon, c'est vrai qu'en face les Knicks ont mis un type comme Aldrich un peu plus tôt, mais c'est le même principe... [superquote pos="g"]"La situation est déjà compliquée. Personne n'a envie qu'un jeune fasse le malin dans les médias".[/superquote]Quand on regarde l'effectif, on ne voit pas beaucoup de joueurs expérimentés sur lesquels un rookie comme toi peut s'appuyer. Comment on gère ça justement ? C'est vrai que le groupe est extrêmement jeune. J'apprends de tout le monde, je n'ai pas un joueur en particulier sur lequel compter à mon poste. A part peut-être Andris Biedrins, qui même s'il ne joue pas du tout n'hésite pas à me parler et à me conseiller. J'apprends de toute manière en participant au jeu. Pas vraiment sur ce match, mais bon... En début de saison, l'un de tes tweets avait fait un peu polémique (il avait simplement exprimé sa frustration de ne pas avoir joué alors qu'il pensait pouvoir apporter quelque chose à l'équipe, NDLR) et certains journalistes US s'étaient empressés de te critiquer. Comment tu avais vécu ça ? J'avais immédiatement retiré le tweet, ça avait été mal compris. A l'époque je saisissais moins la situation. Je jouais pas mal quand Marvin Williams n'était pas là et d'un coup je suis sorti de la rotation. Aujourd'hui je sais ce qu'il en est et je ne suis pas frustré, je le vis bien. La situation de l'équipe est déjà compliquée alors personne n'a envie qu'un jeune fasse le malin dans les médias. Je continue de regarder ce qui se dit sur moi quand je joue via Twitter, mais je m'arrête à ça.
Afficher les commentaires (1)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest