Le Jazz croit-il vraiment assez en Rudy Gobert ?

Il se murmure qu'avant même la crise sanitaire, le Utah Jazz n'était pas à 100% convaincu qu'il faille miser sur Rudy Gobert dans les années à venir...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Le Jazz croit-il vraiment assez en Rudy Gobert ?

Les dernières semaines ont été compliquées pour Rudy Gobert, contaminé par le coronavirus et lynché par une partie de la presse et des fans. Le Français a bien récupéré et son comportement a été exemplaire en réaction à sa bourde initiale (aka l'affaire des micros...). Malheureusement, la situation avec son coéquipier Donovan Mitchell paraît toujours tendue et il faudra un peu de temps pour que les deux hommes reprennent une relation normale.

Pour l'heure, comme nous vous l'indiquions mardi, il ne semblerait pas que le Utah Jazz ait une quelconque envie de casser le tandem en tradant l'un ou l'autre des deux All-Stars. Néanmoins, une rumeur un peu intrigante est relayée par David Aldrige de The Athletic. Aldridge est l'un des plus anciens journalistes actifs à couvrir la NBA et sa parole peut généralement être prise au sérieux. Selon lui, Rudy Gobert n'était pas en odeur de sainteté auprès de la direction du Jazz avant même la crise sanitaire.

"Il y a eu des bruits à ce sujet bien avant que Rudy Gobert et Donovan Mitchell ne contractent le coronavirus. Il se disait que le Jazz commençait à se lasser de Gobert. Non pas qu'ils essayaient activement de le trader ou de s'en débarrasser. Mais on entendait dire qu'il était bien plus disponible qu'on ne pouvait le penser pour un Defensive Player of the Year et un joueur qui est une telle ancre pour l'équipe. Je ne serais pas surpris que le Jazz passe à autre chose le concernant la saison prochaine..."

La possibilité pour Rudy Gobert de prétendre à un contrat supermax grâce à ses accomplissements paraît être la raison de ce comportement supposé de la part du Jazz. La franchise a-t-elle envie d'investir et de miser autant sur son pivot, alors qu'il faudra aussi verrouiller Donovan Mitchell dans les prochaines années ? Avec un peu de bidouillage, conserver les deux sur le long terme est possible, mais il faudra alors s'assurer que tout le monde est dans le même bateau et prêt à s'engager sur la durée...

On rappelle que Rudy Gobert est All-Star, double meilleur défenseur de l'année (il prétendait à un Three-Peat rare avant l'interruption de la saison) et tourne à 15.1 points et 13.7 rebonds de moyenne à "seulement" 28 ans. On peut imaginer qu'un paquet d'équipes seront prêtes à aller loin pour récupérer le pivot des Bleus, preuve vivante qu'on peut avoir un énorme impact en NBA sans s'être tourné vers la mode du stretch five.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest