Désormais, Russell Westbrook joue pour gagner et rien d’autre

A l'approche de son duel au sommet avec John Wall, Russell Westbrook confie ne plus penser à autre chose que la victoire de son équipe.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Désormais, Russell Westbrook joue pour gagner et rien d’autre
Russell Westbrook est un personnage complexe, du moins autant que ses choix vestimentaires. Ni un meneur de jeu, ni un arrière, il est un joueur à part dans le paysage NBA. Il peut aussi être le facteur X de son équipe, capable de la porter à bout de bras lorsqu’il a la main chaude ou de s’autodétruire en enchaînant les mauvais choix. Le All-Star a tout de même bien évolué depuis son arrivée dans la grande ligue, à l’été 2009 (4ème choix). Remarquable joueur en un-contre-un, Russell Westbrook profitait de ses qualités athlétiques hors normes pour défier – et souvent dominer – chacun de ses adversaires directs. Une marque de fabrique pour le joueur de 24 ans, comme il l’explique à News OK :
« Quand vous êtes plus jeunes, vous essayez de trouver votre chemin dans cette ligue. Vous devez être un compétiteur chaque soir et c’est comme ça que j’ai pensé trouver ma voie et me faire ma place dans la ligue. »
Une stratégie plutôt individuelle que ne réfute pas le natif de Long Beach. Cependant, aux côtés de Scott Brooks et d’une autre superstar de la ligue, Kevin Durant, il a dû lâcher du lest et accepter de jouer pour l’équipe avant de faire valoir ses intérêts personnels. A l’approche de son duel avec John Wall, un autre jeune meneur ultra spectaculaire (1er choix de draft en 2010), auteur de 47 points face à Memphis, Russell Westbrook affirme avoir changé d’optique. Après la désillusion en finale l’an passé, le Thunder est un concurrent très sérieux pour le titre NBA et le plus important, c’est la victoire.
« Il faut jouer. Si c’est le bon moment pour prendre des tirs, vous le faites. Mais je ne me soucie que d’une chose : gagner. Si nous gagnons, alors peu importe le matchup, l'important c'est d'avoir la victoire. »
Cette saison, Russel Westbrook est le meneur le plus prolifique de la ligue (23,3 points par match, 6ème meilleur scoreur de la NBA). Il a réalisé quelques gros cartons avec déjà 14 matches à plus de 30 points. Face à des meneurs comme Tony Parker, Rajon Rondo, John Wall, Chris Paul, Deron Williams, Kyrie Irving et Derrick Rose, Westbrook et le Thunder affiche un bilan de 18 victoires et de 18 défaites depuis la saison 2010-2011, première année en tant que All-Star pour le meneur d’OKC. D’ailleurs c’est face à Parker que le bilan de Westbrook est le moins bon (en saison régulière) : 2 victoires, 6 défaites…

Les statistiques de Russel Westbrook

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 OKC 71 71 35.5 0.437 0.318 0.797 1.4 3.8 5.2 7.5 1.8 0.3 3.4 2.3 23.3
Career 383 366 34.4 0.432 0.299 0.814 1.7 3.2 4.8 6.9 1.6 0.3 3.5 2.4 19.8
Afficher les commentaires (21)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest