Les Kings conserveront-ils leur « Big Three » ?

Les Sacramento Kings ont le trio le plus prolifique de la NBA. Mais ils vont désormais devoir aligner les billets verts pour le conserver en l'état.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Kings conserveront-ils leur « Big Three » ?
Isaiah Thomas Jr, DeMarcus Cousins et Rudy Gay. Trois terreurs en attaque. Trois joueurs capables de faire la différence, seul. Trois joueurs qui font parler la poudre sous la tunique mauve des Sacramento Kings. La franchise californienne est la seule équipe de ligue à posséder dans ses rangs trois joueurs à plus de 20 points de moyenne par match (22,1 pts pour « DMC », 20,7 pour Thomas et 20 pts pour Gay). Les nouveaux dirigeants des Kings – la franchise a été rachetée en avril dernier pour un montant record de plus de 500 millions de dollars, le nouveau propriétaire a fait le ménage dans l’organisation depuis – ont trouvé une base solide sur laquelle ils envisagent de construire le renouveau de « Sactown ».
« Nous avons prouvé que nous étions capables de battre beaucoup d’équipes NBA avec ces trois joueurs sur le terrain », s’enthousiasme Mike Malone dans les colonnes du Sacramento Bee. « Lorsqu’ils jouent tous les trois à leur meilleur niveau, nous sommes très difficiles à contenir car nous avons une présence au poste bas (Cousins), un ailier athlétique de la trempe de Rudy et un meneur qui peut scorer et créer du jeu pour ses coéquipiers avec Isaiah. »
L’heure des décisions approche pour la franchise. Après avoir grandement remodelé l’effectif en cours de saison, les dirigeants cherchent désormais à ajouter des pièces au puzzle qui se met en place à Sacramento. Prolongé pour 62 millions de dollars sur quatre ans l’automne dernier, DeMarcus Cousins est le nouveau patron de l’équipe. Ses employeurs l’écoutent et ils ont l’intention de le sonder sur l’avenir du trio. Rudy Gay a l’occasion de se retrouver free agent cet été. Mais pour cela, il devrait faire une croix sur sa dernière année de contrat à hauteur de 19,3 millions de dollars. Autant dire que c’est improbable et il sera sur le marché à l’été 2015. Isaiah Thomas Jr a été drafté au second tour et il bénéficie donc d’un régime particulier. Si un second choix de draft est conservé pendant ses quatre premières saisons par une franchise, il devient un agent libre non protégé à l’issue de sa quatrième année. En revanche, si l’équipe en question n’active pas l’option sur la quatrième saison, le joueur devient agent libre protégé et l’équipe peut s’aligner sur n’importe quelle offre qui lui sera faite. En l’occurrence, Isaiah Thomas, drafté en dernière position du second tour en 2011, sera donc restricted free agent cet été.
« Je veux être là quand l’équipe remontera le pente. J’ai été drafté par cette équipe et j’ai été accueilli à bras ouverts par la communauté de Sacramento. C’est comme une deuxième maison. »
Isaiah Thomas Jr n’est pas l’un des meilleurs meneurs de la ligue mais les Sacramento Kings ne sont pas à l’abri d’une offre alléchante en provenance d’une autre franchise. Les dirigeants devront donc sortir le chéquier pour conserver leur meneur de poche. Ils ont l’espace sous le cap nécessaire pour prolonger Thomas tout en conservant Gay et Cousins la saison prochaine. Alors, un « Big Three » composé des trois pistoleros, ça vous inspire quoi ?  
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest