Le Scan : Shootez comme Buddy Hield

L’arrière des Oklahoma Sooners a explosé durant cette March Madness 2016. Voici quelques éléments qui font de lui un shooteur exceptionnel, sur lequel il faudra compter dans les années à venir.

Lionel HerrerasPar Lionel Herreras  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le Scan : Shootez comme Buddy Hield
C’est la grosse cote de ces dernières semaines en NCAA ! Buddy Hield a connu une March Madness absolument hallucinante d’efficacité à longue distance. L’arrière des Oklahoma Sooners a porté son équipe jusqu’au Final Four (qui aura lieu du 2 au 4 avril prochain), grâce notamment à 37 points inscrits face à Oregon durant l’Elite 8. Coach Castellaw de Shotmechanics decrypte pour vous la mécanique de tir presque parfaite de ce joueur de 22 ans attendu en 7ème position de la prochaine draft NBA (selon le très réputé draftexpress).

Toujours prêt à tirer :

La première chose qui frappe avec Buddy Hield, c’est sa capacité à toujours bien positionner son corps pour se mettre en situation de tir. Au moment où le ballon arrive dans ses mains, une tentative est immédiatement possible : ses hanches et ses épaules sont déjà parfaitement alignées avec le panier, ses jambes sont fléchies avant même la réception pour gagner encore plus de temps sur son adversaire direct. Ce positionnement lui permet d’être toujours en rythme au moment du tir et d’avoir un “quick release” pour éviter les contres.

Les épaules :

La deuxième chose notable dans la mécanique de Buddy Hields est l’absence de tension dans ses épaules au moment de shooter. Cela lui permet d’obtenir un tir plus arrondi avec un meilleur rythme. On remarque également un forte tendance chez lui à faire quelques pas de recul après sa tentative plutôt que de suivre son tir. Conseils du coach : “ de nombreux entraîneurs considèrent que cette méthode s’apparente à un Fade Away, mais ce n’est pas le cas. Beaucoup d’entre eux recommandent que l’on suive la balle après le shoot, mais personnellement, je préfère qu’il mette un maximum de tir dans sa situation favorite plutôt qu’il n'échoue et aille systématiquement suivre la balle pour gratter un rebond offensif de temps en temps

La position des hanches :

Ses hanches sont toujours positionnées dans l’axe du panier, grâce à une orientation légère de ses pieds sur la gauche au moment du tir. Cela lui permet de totalement relâcher la pression sur les épaules, et d’avoir une gestuelle plus fluide au moment du tir.

Un travail acharné :

Le meilleur scoreur du Big 12 cette saison peut passer entre 4 et 5 heures à s'échauffer au tir avant un match : "Tout est une question de confort, si je ne me sens pas en phase avec mon shoot, alors je reste sur le terrain pour travailler aussi longtemps que je le peux" déclare le joueur lui même. Une dévotion qui semble payer pour l'arrière des Sooners, qui est un candidat plus que sérieux à une place dans le Top 10 dans la prochaine draft NBA. La Air Jordan 5 Retro Low Knicks est disponible chez notre partenaire Basket4ballers au prix de 174,90 euros.    
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest