Seattle Supersonics : et maintenant, on fait quoi ?

Annoncé en partance pour Seattle il y a quelques mois, les Kings devraient rester à Sacramento mais les investisseurs de la Rainy City sont toujours motivés à l'idée de faire revivre les Sonics.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Seattle Supersonics : et maintenant, on fait quoi ?
[caption id="attachment_73614" align="alignleft" width="300"] Reverra t-on les Seattle Supersonics en NBA ?[/caption] Ils avaient un rêve. Celui de rendre la liberté aux Seattle Supersonics, privés de NBA depuis maintenant cinq saisons. Chris Hansen et Steve Balmer, les deux milliardaires à la tête du groupe d’investissement chargé de ramener une franchise dans la Rainy City ont pris un gros coup sur le crâne il y a deux jours. De longs mois à monter un projet, balayés du revers de la main par le bureau de recommandation de la ligue. Les experts ont tranché : il serait préférable que les Kings restent à Sacramento. Même David Stern, le commissionnaire, peine à cacher son envie de conserver la franchise en Californie. Pourtant, Seattle avait tout du candidat idéal. Une franchise de légende (trois participations aux finales NBA, un titre en 1979), des joueurs de légende (Gary Payton, notamment, fraîchement nommé au Hall Of Fame), un marché attractif et une promesse d’achat record (plus de 550 millions de dollars mis sur la table pour acquérir les Kings), 2013 devait être l’année des Sonics. Les propriétaires des franchises NBA n’ont pas encore voté – et donc de fait décidé quel groupe d’investisseur reprendra la majorité des parts des frères Maloof, actuels propriétaires – mais tout porte à croire que Sacramento conservera ses Kings. La décision du bureau de recommandation a brisé les rêves des fans de Seattle :
« Quand j’ai entendu la décision, j’ai été choqué. Je pense que je suis encore en état de choc du fait qu’ils étaient unanimes sur l’idée de garder les Kings à Sacramento », s’exclame Adam Brown coproducteur du documentaire « Sonicsgate, Requiem for a team » à Yahoo ! Sports. « Je n’y croyais pas, la NBA tournait le dos à un fond d’investissement record de Seattle. »
Chris Hansen, l’instigateur du groupe, principal porte parole du fond d’investissements a dû lui aussi être choqué et attristé suite à l’annonce faite par le bureau de recommandation. Dans son refus d’abdiquer, il a délivré dans la foulée un message d’espoir aux fans de Seattle :
« Quand on a monté ce projet, tout le monde pensait que c’était impossible. Devant ce nouvel obstacle, je veux vous assurer que nous avons d’autres options pour atteindre notre but et que nous n’avons aucunement l’intention d’abandonner. L’impossible n’est qu’un état d’esprit. »
Pourtant, les supporteurs de la Rainy City ont de quoi être déçus. L’offre visant à ramener les Sonics à la vie n’avait pas de défauts ou presque, si ce n’est de se heurter à la dévotion du maire de Sacramento, l’ancien joueur NBA Kevin Johnson (qui au passage peut s’autoproclamer empereur de Sacto sans craindre de représailles avec un tel investissement pour la ville, du moins sur le plan sportif). Mais quelles sont les autres options envisagées par Chris Hansen ? Les frères Maloof étaient les milliardaires les plus enclins à vendre leur franchise. Il se murmure cependant que du côté de Milwaukee, le proprio pourrait accepter de lâcher l’équipe si une belle offre se présente… Une offre à 550 millions de dollars ?
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest