125 WAS
118 LAC
92 MIA
104 BKN
114 NYK
118 POR
91 ORL
93 TOR

Shabazz Muhammad prêt pour le buzz ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Après avoir chauffé le banc et fait le malin en De League, Shabazz Muhamad a vu Rick Adelman lui confier plus de temps que prévu;

Shabazz Muhammad

Jusque-là, ce qu'on avait retenu de Shabazz Muhammad, c'était son immaturité (une expulsion du programme de transition des futurs draftés), sa fiche d'état-civil incorrecte (20 ans au lieu de 19) et son manque de connaissance du milieu (il pensait être le seul joueur de la ligue à porter le #0). On a enfin vu que le garçon était capable de jouer au basket et même au niveau que l'on est en droit d'attendre de la part d'un 14ème choix de Draft longtemps annoncé dans le Top 10.

Le réveil a eu lieu cette nuit, lors d'un match couperet où Rick Adelman lui a inexplicablement donné plus de temps que d'habitude pour s'exprimer. Alors qu'il joue en moyenne 5 minutes par rencontre depuis le début de la saison, Muhammad a eu droit à 24 minutes lors du déplacement victorieux à Phoenix.

Un temps de jeu parfaitement exploité face à des Suns très surpris de voir un rookie leur rentrer dedans de la sorte, eux qui étaient quasi exclusivement concentrés sur Kevin Love. Patient offensivement, plutôt dans le coup de l'autre côté, l'ailier de 21 ans a inscrit 20 points et pris 6 rebonds en variant les plaisirs : dunks, lay-up, jump shots... Le tout dans le style très athlétique qu'on avait pu voir par le passé lorsqu'il était au lycée ou à la fac. En peu de temps finalement, l'ancien de UCLA a amené une vraie énergie et a montré pas mal de qualités, réussissant son record de points en carrière.

"Il a été très bon. Il travaille tout le temps, je ne peux que le féliciter. La seule chance que je lui ai donnée, il l'a saisie", a simplement salué Rick Adelman.

Il y a encore quelques jours, le natif de Long Beach portait le maillot des Iowa Energy en D-League, où il avait effectué des débuts encourageants compte tenu de son caractère. Et si Shabazz Muhammad était le déclencheur des Wolves dans la dernière ligne droite ?