Shaun Livingston reviendra-t-il à Brooklyn ?

Entre le coeur et la raison, Shaun Livingston devra faire un choix. Le joueur des Nets se sent bien à Brooklyn. Mais il veut un contrat longue durée et il n'oublie pas d'où il (re)vient.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Shaun Livingston reviendra-t-il à Brooklyn ?
Terrassé par une terrible fracture ouverte en 2007, Shaun Livingston renaît de ses cendres aux Brooklyn Nets (Retrouvez son histoire dans notre dernier numéro de REVERSE). Le meneur de très grande taille est l’un des hommes de base du système de Jason Kidd dans la grosse pomme. Sa présence défensive et son activité sur le terrain lui valent les éloges de son coach mais aussi celles des autres techniciens de la ligue. Vous l’aurez compris, Livingston est un homme apprécié et convoité. Une aubaine pour le joueur de 28 ans, free agent cet été.
« Tout le monde veut se sentir désiré. Ça fait du bien avec toutes les épreuves que j’ai traversé. C’est toujours mieux que d’entendre des : ‘Dégagez-le d’ici’. C’est une situation totalement différente de ce que j’ai connu », raconte Shaun Livingston au New York Daily News.
Habitué aux contrats à courte durée et aux piges de dix jours (Washington et Cleveland l’an passé), Shaun Livingston a trouvé un peu de stabilité à Brooklyn. Jason Kidd lui fait confiance et le coach des Nets a su lui donner sa chance. Suffisant pour convaincre son meneur de rester dans l’effectif ?
« Ma saison à Brooklyn aura évidemment une influence sur ma décision. Mais je dois étudier les options à ma disposition. Si je suis en mesure de demander un nouveau contrat (comprenez ici un contrat onéreux), c’est justement parce que je joue pour cette équipe, ce coach et ce système. Mais c’est un business. Vous devez envisager chaque contrat comme votre dernier contrat, surtout pour quelqu’un comme moi. »
Autrement dit, Shaun Livingston hésite encore entre la perspective de rester aux Brooklyn Nets et l’opportunité de jouer pour une autre équipe, avec un contrat plus intéressant financièrement parlant. Il a touché le minimum syndical cette saison (1,2 million de dollars annuel) mais il devrait toucher un peu plus cet été. Il serait étonnant que les Nets lui proposent un contrat à longue durée alors que la franchise est déjà dans le rouge. S’il veut vraiment sécuriser ses arrières, Livingston devra sans doute partir. Et son passé douloureux risque bien de peser sur sa décision…
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest