Shawn Marion : l’homme qui aurait pu dézinguer les Big 3 mythiques de Miami et Boston

Shawn Marion : l’homme qui aurait pu dézinguer les Big 3 mythiques de Miami et Boston

Un homme, un seul homme, Shawn Marion, aurait pu changer la face de la NBA et la création de deux Big 3 historiques.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

En attendant la reprise de la NBA fin juillet, tout le monde ressort les petites anecdotes croustillantes qui font l'histoire de la grande ligue et qui participent à notre culture NBA globale. La NBA est un microcosme complexe, fait de stars, d'anonymes et de role players qui ont tous eu un rôle à jouer, à un moment ou à un autre, dans la création de cette Histoire commune. Aujourd'hui, nous voulions revenir sur Shawn Marion et comment sa quête d'un contrat maximum (en partie justifié) a évité un transfert majeur. Plus fort encore, Matrix aurait pu radicalement changer la face de la ligue s'il avait été moins gourmand. Et quelques Big 3 mythiques n'auraient pas vu le jour...

Nous sommes en 2007. Kevin Garnett est dans son prime. A 30 ans, le Big Ticket tourne à près de 23 points et 13 rebonds de moyenne. C’est un joueur ultra dominant des deux côtés du terrain dans une équipe qui peine à passer un cap. Après 12 ans de bons et loyaux service, KG en a assez des hivers glaciaux du Minnesota et veut aller voir ailleurs.

Ça tombe bien, en Arizona, du côté de Phoenix, la franchise des Suns cherche un second souffle. Autour d’un Steve Nash excellent, mais qui affiche déjà 32 printemps, l’équipe coachée par Mike D’Antoni cartonne en saison régulière mais peine en playoffs. Défaite en finale de conf face aux Spurs (1-4) en 2005, défaite en finale de conf face aux Mavs (2-4) en 2006. Il leur faut un électrochoc. Un leader plus saignant et plus expérimenté. Un mec capable d’amener de La défense et de la rage. Car autour de Nash et Raja Bell, les deux vétérans, c’est très jeune : Boris Diaw (24 ans), Barbosa (24 ans), Amar’e Stoudemire (24 ans), Shawn Marion (28 ans). Kevin Garnett serait parfait !

Les dirigeants des Suns se rapprochent des Wolves et font une proposition alléchante. Minnesota sait que leur franchise player veut partir et qu’ils ne pourront le retenir très longtemps. Fin juillet, un deal à trois équipes est alors mis en place. Kevin Garnett doit être envoyé aux Suns, Shawn Marion rejoint les Celtics et Minnesota obtient le 5e choix de la draft plus un pack de joueurs des Suns et des C’s.

Sauf que Shawn Marion n’est pas très chaud. Boston, ça ne lui dit pas trop. Et comme l’ailier peut opt out l’année suivante (2008), Boston veut être certain de pouvoir le re-signer. Certitude qu’ils n’auront jamais. Car Shawn avait un autre plan. Lui pensait rester aux Suns pour signer un deal au montant maximum à l'issue de la saison. Marion n’a jamais voulu lâcher l’affaire. Phoenix a tout tenté, mais le trio incroyable que le Big Ticket aurait pu former avec Nash et Stoudemire n’a finalement jamais vu le jour.

Shawn Marion n’a pas eu son contrat max aux Suns. A la place, le GM l’a balancé en février 2008 à Miami contre un Shaq vieillissant. Là encore, Marion a insisté pour signer au max. Le Heat était prêt à casser sa tirelire pour le garder. Il lui a proposé un contrat très important sur quatre ans. Mais ce n’était pas suffisant pour lui… Il a finalement demandé son transfert et a fini par se résigner. Il n'aura jamais son contrat max. Marion finit par signer à Dallas un contrat de 5 ans et 39 millions de dollars. Loin, très loin de ses velléités d'origine. 

Si jamais Matrix avait accepté cette offre de Miami, le Big 3 floridien composé de Dwyane Wade, Chris Bosh et LeBron James n'aurait peut-être pas pu se former en 2010, faute d'espace disponible sous le Cap (même si les dirigeants auraient toujours pu transférer Marion, mais son salaire massif aurait été problématique). Miami peut donc remercier l’entêtement de Marion.

Du côté de Kevin Garnett, si les Wolves n’ont pas réussi à faire affaire avec les Suns, ils sont restés en contact avec Boston qui s’est finalement rapidement « consolé » de ne pas avoir Marion… en récupérant le Big Ticket le 31 juillet 2007 ! Un coup de maître. Garnett rejoint Paul Pierce et Ray Allen dans un Blockbuster trade impliquant Al Jefferson, Ryan Gomes, Sebastian Telfair, Gerald Green et Theo Ratliff. En 2008, il est élu défenseur de l'année et remporte le titre NBA. Et pendant cinq ans, Boston retrouve le très, très haut niveau.

Finalement, Shawn Marion aura marqué profondément l’histoire de la ligue. En acceptant le premier trade, il aurait pu empêcher Kevin Garnett de rejoindre Boston. En acceptant le contrat de Miami, il aurait pu empêcher LeBron et Bosh de rejoindre Wade. En bref, Matrix a donc joué un rôle majeur dans la gestation de deux "Big 3" historiques. Et on ne parle pas de celui qui n’a jamais vu le jour et qui aurait pu permettre à Phoenix de tutoyer les sommets… Nash, Garnett, Stoudemire, ça aussi ça aurait été un sacré Big 3.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest