Smush Parker : « Que Kobe regarde les stats »

Cible des critiques de Kobe Bryant, Smush Parker s'est exprimé au sujet de son ancien coéquipier.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Smush Parker : « Que Kobe regarde les stats »
Taclé gratuitement par Kobe Bryant, qui l'a désigné comme le pire meneur avec lequel il ait joué, Smush Parker n'a pas tardé à réagir aux propos de son coéquipier.
« Vous ne pouvez pas remettre en cause son héritage ni ce qu’il a fait pour le basket. Son éthique de travail est énorme. Je ne ressens aucune haine pour lui. Il sait jouer au basket, il l’a démontré toute sa carrière », a déclaré Parker à LBS. « Ce que je n’aime pas chez lui, c’est l’homme qu’il est. Comment il traite les gens. Je n’aime pas ce côté de Kobe Bryant. »
Parker se souvient que toute l'attention de la franchise était tournée vers Kobe Bryant. Il se rappelle notamment de ce jour où Lamar Odom avait invité toute l'équipe à dîner et que le black mamba avait exigé une table individuelle à l'écart de ses coéquipiers.
«Chaque fois que Kobe est heureux, les Lakers sont heureux. Chaque fois que Kobe a le sourire, l'équipe a le sourire. Ils devraient s'appeler les Los Angeles Bryants . Le basket est un sport d’équipe. L’esprit est collectif. Ce n’est pas un sport individuel. Ce n’est pas du tennis ou du golf. Quand vous êtes la star de l’équipe, vous devez mettre vos coéquipiers à l’aise. Ils doivent se sentir les bienvenus. Il n’a pas fait ça du tout. »
L'ancien meneur des Lakers souligne également le fait qu'il était tout simplement impossible pour lui d'engager une discussion avec la superstar du Staples Center.
« J’ai essayé d’avoir une conversation avec Kobe Bryant. C’était mon coéquipier, un collègue de travail. Je voyais sa tête tous les jours quand j’allais à l’entraînement. J’ai essayé de parler avec lui de football. Il m’a dit que je ne pouvais pas lui parler. Il m’a dit que je n’avais pas un palmarès assez étoffé pour prétendre lui parler. Il était très sérieux. »  « Nous étions coéquipiers et nous ne parlions que de basket sur le terrain. Quand je parlais avec lui, c'était pour savoir comment lui passer le ballon.  »
Sauf que lors de ses derniers mois aux Lakers, les relations étaient devenues plus que tendues et que le malaise était désormais perceptible sur le terrain.
« Si je n’ai pas été conservé par les Lakers après ma seconde année, c’est parce que je ne me suis pas rabaissé devant Kobe. Je ne lui ai pas léché le cul. Je n’ai pas embrassé ses pieds. Honnêtement, en fin de saison, je ne lui passais plus le ballon. J’ai fini par ne plus le regarder. »
En conclusion, Parker pourra indiquer à Kobe qu'il était le troisième marqueur et passeur des Lakers en 2005-2006 avant d'être plus en retrait sur sa seconde saison, terminant quatrième de l'équipe sur ces deux lignes de stats.
« Kobe Bryant a dit que je suis le pire meneur de jeu, que je n’aurais jamais dû être en NBA. Comme dit Jay-Z 'Les gens mentent, pas les chiffres'. Qu’il regarde les stats. » 
Afficher les commentaires (107)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest