Comment Spencer Haywood a perdu 10… milliards à cause de son agent

Spencer Haywood avait une opportunité incroyable dans les années 70. Mais un mauvais conseil lui a fait rater une fortune.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment Spencer Haywood a perdu 10… milliards à cause de son agent

Avant Magic Johnson, Larry Bird ou Magic Johnson, il y avait Spencer Haywood. L’une des principales superstars NBA dans les années 70. Une machine à double-double qui faisait le bonheur des Seattle Supersonics puis des New York Knicks. 20 points et 10 rebonds de moyenne sur l’ensemble de sa carrière. Un All-Star, un champion Olympique et évidemment un Hall Of Famer. Mais le pivot aurait aussi pu être l’un des hommes les plus riches du monde. S’il n’avait pas écouté son agent.

En effet, celui qui avait esquivé la fac pour aller directement en NBA a été approché par Nike au tout début de sa carrière. Sauf que la marque à la virgule était loin d’être LE géant du marché à l’époque. Au contraire. D’ailleurs, elle s’appelait encore Blue Ribbon Sports. En tant que MVP de l’ABA en 1970, dès sa saison rookie, Spencer Haywood était le gros poisson à signer. Les dirigeants de l’équipementier ont alors fait une offre particulière au jeune homme : 100 000 dollars ou 10% des parts de la boite.

Conseillé par son agent, Haywood a préféré choisir les 100 000 dollars. Une sacrée somme à l’époque. Avec l'inflation, c'est l'équivalent de 660.000 dollars actuels. Un choix bien ironique aujourd’hui. Nike a explosé depuis. En 2010, 10% des parts de l’entreprise représentait… 3 milliards de dollars. Depuis fin 2017, la capitalisation boursière de la société n'est pas passée sous les 100 milliards de dollars. En 2020, 10% des actions représentait entre 12 et 15 milliards...

Une opportunité incroyable, pas forcément facile à prévoir, qui aurait pu changer la vie du bonhomme.

Via Open Court

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest