Spike Lee a tout fait pour recruter Wade aux Knicks en 2010

Spike Lee n'a plus le droit d'entrer par la porte des employés au Garden. Pourtant, il a quasiment travaillé pour la franchise il y a 10 ans...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Spike Lee a tout fait pour recruter Wade aux Knicks en 2010

Le soufflé est un peu retombé après l'incident entre Spike Lee et les New York Knicks. Pour rappel, la sécurité du Madison Square Garden a refusé au célèbre réalisateur l'entrée par la porte des employés alors qu'il l'emprunte depuis près de 30 ans et a dépensé près de 10 millions de dollars pour sa passion. Derrière, Lee et les Knicks se sont livrés une petite guerre des mots qui a débouché sur la décision du cinéaste de ne plus assister aux matches de la franchise jusqu'à la fin de la saison. Vendredi, sur le plateau de "First Take" sur ESPN, Steven A. Smith a relayé un message qu'il a reçu de la part d'un proche de Dwyane Wade qui justifierait presque à lui seul que Spike Lee ait le droit d'entrer par où bon lui semble au Garden...

"En 2010, ce mec, Spike Lee, appelait Dwyane au téléphone pour le recruter aux New York Knicks. Comme s'il travaillait pour l'équipe. Il nous attendait dans le lobby de l'hôtel à chaque fois que l'on venait jouer à New York. Il essayait de le recruter de la part des Knicks, et ils le traitent comme ça aujourd'hui ? Qu'est ce que c'est détestable..."

Certes, la tentative de recruter "Flash" n'a pas fonctionné, mais l'effort est louable et rien n'obligeait Spike Lee à jouer les recruteurs pour les Knicks. On suppose que ce n'est pas la première fois que l'auteur de "He got game" a tenté de convaincre des joueurs de rejoindre Big Apple. Rien qu'avec ça, il devrait avoir le droit d'entrer par où bon lui semble...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest