Les Spurs doivent trouver des solutions pour limiter l’impact de Stephen Curry

L'une des clés du match 2 entre San Antonio Spurs et Golden State Warriors sera la capacité des joueurs de Gregg Popovich à stopper Stephen Curry.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Spurs doivent trouver des solutions pour limiter l’impact de Stephen Curry
C'était déjà une des clés du game 1, et ça le devient encore davantage après les 44 points de Stephen Curry, pour ce game 2 entre les San Antonio Spurs et les Golden State Warriors. Les joueurs de Gregg Popovich vont devoir trouver un moyen de limiter l'impact du meneur de jeu sur la rencontre.
« Nous aimerions trouver un moyen de tenir Curry en dessous des 40 points. J'ai eu quelque chose comme 10 coups de téléphone de gens me demandant s'ils pouvaient me faire des suggestions. Il est incroyable, vraiment incroyable, c'est quelque chose à voir », a expliqué Pop à Yahoo! Sports. « C'est certain, nous allons essayer de trouver des moyens de le limiter un peu. C'est évident, c'est une bonne idée. »
Les Spurs ont peut-être déjà trouvé la solution, en fin de match, lors du game 1.  Après un troisième quart-temps où il a pris feu, Curry a été limité à 6 points sur le reste de la rencontre, alors que Kawhi Leonard avait été assigné sur lui en défense.
« Kawhi a fait du bon boulot en me sortant simplement de la ligne à 3-points, en me poussant vers l'aide défensive et en comptant sur cette deuxième ligne défensive pour s'occuper de moi », a analysé Curry. « Il y a certaines actions où j'aurais pu attaquer différemment en utilisant un angle différent ou un autre spot de shoot. Mais j'ai quand même continué à shooter face à Kawhi. Je vais faire mes ajustements. »
Défendre sur Curry comme dans le quatrième quart et les deux prolongations ne sera donc pas aussi simple que ça pour les Spurs. Surtout que les Texans ont bénéficié de l'absence de Klay Thompson sur le terrain sorti pour 6 fautes. La présence du shooteur à 3-points sur le terrain aide beaucoup les Warriors pour ouvrir le jeu à leur meneur.
« Le fait que Thompson soit sorti nous a un peu aidé aussi », admet Boris Diaw auteur d'un contre décisif sur Curry en prolongation. « Nous avons fait plus d'aides défensives, plus de changements, nous avons essayé différentes choses. C'est un excellent joueur, il est difficile à arrêter. Je pense qu'il était fatigué aussi, c'était un très long match, mais je pense aussi que nous devions essayer des choses différentes et essayer de faire plus d'aides à la fin du match. »
Comment les San Antonio Spurs vont-ils gérer le cas Stephen Curry dans ce game 2 ? La réponse cette nuit à partir de 3h30.
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest