Pourquoi les Spurs et les Warriors doivent leurs titres à Jonas Valanciunas

Si Jonas Valanciunas n'était pas resté un an de plus en Europe, les champions 2014 et 2015 auraient peut-être été différents en NBA...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pourquoi les Spurs et les Warriors doivent leurs titres à Jonas Valanciunas
Adrian Wojnarowski n'a pas que des scoops sur l'actualité de la NBA. Sur The Vertical, le spoiler officiel de la Draft et du marché des transferts revient parfois sur des événements passés qui ont changé la donne dans la ligue. On apprend ainsi cette semaine que les San Antonio Spurs et les Golden State Warriors n'auraient peut-être pas été sacrés champions en 2014 et 2015 sans l'aide de Jonas Valanciunas. Vous vous demandez sans doute comment le Lituanien des Toronto Raptors peut avoir un quelconque rapport avec les excellents résultats sportifs des deux meilleures franchises de la Conférence Ouest. C'est simple : en informant les franchises NBA qu'il souhaitait évoluer un an de plus en Europe une fois qu'il serait drafté, Valanciunas a modifié les plans des Spurs et des Warriors, qui souhaitaient tous les deux le sélectionner ou, vu sa cote à cet instant, monter un trade pour le récupérer. "Woj" explique en effet qu'en abandonnant cette piste à quelques encablures de la Draft 2011 (où Toronto a utilisé le 5e pick pour le Balte), les deux formations se sont rabattues sur Klay Thompson (en #10) et Kawhi Leonard (en #15 via un trade avec les Pacers). Il n'est pas scandaleux d'imaginer que sans Leonard, MVP des Finales 2014, San Antonio se serait incliné face au Heat. Idem pour Golden State l'année suivante sans le plus jeune des Splash Brothers contre Cleveland... Bien entendu, on peut aussi supposer que Jonas Valanciunas aurait été une plus-value pour les deux équipes et aurait contribué à leurs conquêtes respectives...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest