Stan Van Gundy admet une mauvaise gestion du cas Reggie Jackson

Antoine CombePar Antoine Combe Publié

Les Detroit Pistons avaient de quoi être optimistes cette saison. Mais la déception Andre Drummond et la gestion du cas Reggie Jackson ont tué leurs espoirs.

Reggie Jackson Detroit PistonsStan Van Gundy, le coach des Detroit Pistons a tenu à prendre la défense de Reggie Jackson, en assumant la responsabilité de sa saison en dents de scie. Opéré avant le début de saison, il est revenu trop vite et n'a pas été assez ménagé par la suite.

« On lui a demandé d'élever son niveau de jeu dans les moments importants, mais il n'a pas été capable de le faire, son corps n'était pas prêt », regrette-t-il.

« C'est quelque chose qui lui pesait, il prend le jeu très au sérieux et s'en est voulu de ne pas retrouver son niveau. On n'a pas été juste avec lui, on aurait dû le reposer plus tôt. Mais je suis content de notre situation actuelle, je n'ai pas vraiment de regret. »

Stan Van Gundy paraît fébrile face aux journalistes depuis un peu plus d'un mois. Il aurait de bonnes raisons d'être désabusé de la situation de son équipe qui avait pourtant fait une Free Agency cohérente, bâtissant un roster capable de leur faire passer un cap. Mais la réalité du terrain est toute autre. Aujourd'hui Detroit est 11ème à l'Est et a dit adieu à ses chances de qualification en playoff.