108 DET
116 NOP
99 TOR
104 MIL
110 SAS
97 UTA
107 NYK
119 CHA

Stan Van Gundy était prêt à renoncer à son rôle de dirigeant aux Pistons

BasketSessionPar BasketSession Publié

Poussé vers la sortie par les Detroit Pistons, Stan Van Gundy a rapidement réagi à son départ de la franchise de Motor City.

Une page s'est tournée lundi aux Detroit Pistons avec l'annonce du départ de Stan Van Gundy. Celui qui officiait jusqu'à présent en tant que coach et président de la franchise a finalement appris son renvoi quatre ans après sa prise de pouvoir dans le Michigan. Une triste fin pour l'ancien entraîneur du Magic qui est rapidement revenu sur les raisons qui ont poussé les dirigeants de Motor City à le démettre de ses fonctions.

« Le propriétaire Tom Gores cherchait à changer les choses et j'étais prêt à effectuer des changements assez importants. Mais ça n'a pas suffit. Tom a finalement décidé qu'il avait besoin de changer la structure et le leadership de la franchise », a confié SVG au Detroit News avant de confirmer qu'il était prêt à abandonner sa casquette de dirigeant pour conserver uniquement son job de headcoach.

« En fin de compte, j'étais tout à fait disposé à ne jouer qu'un seul rôle et à quitter le front office pour exercer seulement en tant qu'entraîneur. Je ne me suis pas du tout battu pour rester. J'étais surtout désireux d'évoluer vers un rôle dans le coaching. »

Le proprio des Pistons en a donc décidé autrement en se séparant du technicien moustachu une expérience conclue sur un bilan global de 152 victoires pour 176 défaite et d'une seule qualification en quatre ans pour les playoffs.

 « Ce qui a vraiment compté, ce sont les saisons à 37 et 39 victoires et le fait d'avoir manqué deux fois les playoffs. On peut parler de beaucoup d'autre choses. Mais si nous avions joué les playoffs, nous n'aurions jamais fait de tout cela et nous serions passés à autre chose. Nous n'avons tout simplement pas gagné assez de matches. »

La déception est d'autant plus grande pour Stan Van Gundy qu'il reste persuadé que Detroit pouvait enfin rêver d'un avenir meilleur suite à l'arrivée de Blake Griffin en janvier dernier.

« Je suis déçu de ne pas pu entraîner cette équipe avec Blake et des joueurs en meilleur santé. C'est la chose la plus décevante en tant que coach. J'aurais vraiment voulu voir ce groupe au complet et avoir eu l'opportunité de les coacher. »

Un sentiment partagé par l'ancienne star des Clippers qui a rapidement rendu hommage à son désormais ex-entraîneur en partageant sa frustration de ne pas avoir pu évoluer plus de temps sous ses ordres.

I only played for him for a short time, but Stan coached with incredible intensity and passion. Wish him nothing but the best

Une publication partagée par Blake Griffin (@blakegriffin23) le