Stan Van Gundy satisfait du recrutement

Si les Detroit Pistons n'ont pas effectué de gros coup sur le marché estival, Stan Van Gundy se déclare satisfait au vu de l'effectif en place qu'il considère plus solide que celui de la saison dernière.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Stan Van Gundy  satisfait du recrutement
Nommé à la tête des Pistons avec la double-casquette de GM - headcoach, Stan Van Gundy va avoir la lourde de tâche de redresser une équipe incapable d'accrocher les playoffs l'année dernière au terme d'une nouvelle saison décevante. Et si Detroit n'a pas eu les moyens de frapper fort cet été sur le marché des transferts, le nouvel homme fort de Motor City se félicite d'être parvenus à attirer des noms comme Jodie Meeks, Cartier Martin, Caron Butler, DJ AugustinAaron Gray ou encore Spencer Dinwiddie, drafté par les Pistons (#38) malgré une blessure au genou qui le privera du début de saison. Un recrutement intelligent qui, selon SVG, devrait permettre à la franchise d'afficher davantage de stabilité au sein d'un effectif trop inconstant pour espérer viser la première moitié du classement en 2013-2014.
« De Spencer Dinwiddie aux cinq free agents que nous avons signé, je ne pense pas qu’on puisse émettre le moindre doute au sujet du caractère de l’un de ces gars. C’était la priorité numéro 1 », a confié Stan Van Gundy sur le site officiel de la franchise.
Avec ses nouvelles recrues, le technicien à la moustache entend aider la franchise du Michigan à retrouver une adresse qui faisait cruellement défaut à la pire équipe de la ligue à longue distance en 2013-2014 (seulement 32,1% de réussite).
« Le shoot était un problème l’an dernier. Désormais, si vous regardez nos joueurs de périmètre et si vous leur demandez quelle est leur force, je pense qu’ils sont vraiment capables de prendre des tirs. »
Reste à voir si les nouvelles recrues sauront rapidement s'adapter au système mis en place par un Stan Van Gundy qui doit faire face à un énorme chantier mais qui se satisfait déjà de disposer d'un effectif où tout le monde aura une chance à saisir.
« Nous n’avons pas de joueurs qui ont été All-Stars récemment. Mais dans l’effectif, tout le monde est assez bon. Nous n’avons pas de trou important. En ce qui concerne notre profondeur de banc, peu importe qui sera titulaire. Je pense qu’il y aura beaucoup de concurrence au training camp. Et en ce qui concerne notre second unit, je pense que ce sera l’un des meilleurs de la ligue. Il y a un équilibre et de la profondeur. Nous avons de quoi compenser les blessures [...] Les joueurs que nous avons recruté jouent tous très dur et sont très compétitifs […] Nos joueurs vont se pousser les uns les autres. Il y aura de la concurrence pour gagner du temps de jeu. »
Objectif désormais pour l'ancien coach du Magic : composer une équipe cohérente capable de défendre ses chances à l'Est. Pour SVG, le training camp et la présaison seront donc l'opportunité d'effectuer des essais afin de dégager un cinq titulaire.
« Nous avons recruté quelques joueurs qui vont nous aider à élever notre degré d’intensité. Mais je vais attaquer le training camp avec une grande ouverture d’esprit pour faire fonctionner tout le monde ensemble. Ce ne seront pas nécessairement les cinq meilleurs qui seront titulaires. Les cinq majeurs que les fans verront en matches seront certainement différents tous les soirs. »
 
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest