Ces 5 stars qui vont choper un contrat maximum cet été

Comme chaque été, certains joueurs majeurs de la ligue se retrouvent libres. Petit focus sur ceux qui vont gagner le jackpot à tous les coups.

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Ces 5 stars qui vont choper un contrat maximum cet été

Stephen Curry

Stephen Curry, forcément. Cette saison, le double MVP en titre gagne seulement 12 millions de dollars. A titre de comparaison, c’est autant qu’Amir Johnson et presque deux fois moins que Chandler Parsons. A l’époque, sa fragilité physique l’avait handicapé durant les négociations. Désormais, le GM qui ne lui donnerait pas le max perdrait son job dans la seconde. Parti pour prolonger avec les Warriors cet été, il pourrait casser le record du plus gros contrat NBA, détenu par Mike Conley depuis l’an dernier. On parle de plus de 200 millions de dollars sur cinq ans.

Blake Griffin

Blake Griffin sera certainement le plus courtisé. Entre ses problèmes de comportement et ceux de leadership entre lui et Chris Paul, l’intérieur des Clippers est susceptible de partir. Si sa valeur a légèrement baissé depuis deux ans, Griffin reste un All-Star qui était encore candidat au titre de MVP en 2015. Des bruits l’annoncent de retour à Oklahoma où il a fait son cursus universitaire. Dans tous les cas, il faudra aligner les millions pour le séduire.

Chris Paul

Chris Paul pourrait lui aussi potentiellement partir. A 31 ans, il cherchera certainement un dernier gros contrat longue durée. Lorsqu’il n’est pas blessé, le meneur de Los Angeles reste l’un des meilleurs à son poste dans la ligue. Avec le départ probable de Blake Griffin, les Clippers vont certainement lui offrir ce qu’il souhaite afin de conserver au moins l’axe qu’il forme avec DeAndre Jordan. Le tout pour s’arrêter avant les finales de conférences, on connait la chanson.

Paul Millsap

Paul Millsap sera peut être le seul à recevoir autant de sollicitations que Blake Griffin. L’intérieur d’Atlanta laisse de plus en plus comprendre que son avenir ne devrait pas s’inscrire en Géorgie. Très apprécié dans la ligue pour son profil de poste 4 moderne et polyvalent, il n’aura pas à chercher bien longtemps pour trouver un contrat max. La question reste maintenant de voir si ce sera pour jouer le titre ou juste toucher le jackpot dans une franchise au mieux moyenne.

Otto Porter

Otto Porter a su faire monter sa cote durant l’année. Après un exercice 2015-16 décevant, cette saison marque enfin l’explosion de l’ailier. Devenu très fiable à trois-points, c’est un profil de joueur bien plus abouti qui va chercher un beau chèque pendant l’été. Son statut de restricted free-agent donne un avantage à Washington. Cependant, au vu de la concurrence à laquelle ils feront face, les Wizards devront certainement lui offrir un contrat max.

Bonus : Nerlens Noel

Nerlens Noel est typiquement le joueur qui réalise la saison parfaite lorsqu’on joue pour un nouveau contrat. Mal utilisé à Philadelphie, il s’est totalement relancé à Dallas où sa deuxième partie de saison joue pour lui. Si on ne doute pas de l’envie de le garder des Mavericks, cela ne sera pas aussi simple. Mark Cuban dispose d’un avantage: Noel est restricted free-agent. Mais il devra mettre la main à la poche. Un pivot sûr en défense qui sait aussi courir, s’adapter au jeu rapide, cela ne court pas les rues. Si Bismack Biyombo s’est dégoté un salaire à 17 millions, Noel peut espérer plus encore.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest