Stephen Curry voyait flou depuis 30 ans !

BasketSessionPar BasketSession Publié

Désormais muni de lentilles de contact, Stephen Curry ne souffre plus de la déformation de la cornée qui l'handicape depuis toujours ou presque.

Stephen Curry aurait pu mieux shooter depuis le début de sa carrière. Une affirmation qui paraît insensée quand on sait que le meneur des Golden State Warriors est aujourd'hui unanimement considéré comme le meilleur spécialiste de l'histoire à 3 points. Pourtant, on a appris mercredi par The Athletic que Curry a récemment réglé un problème qui l'handicapait depuis toujours ou presque : une déformation de la cornée appelée kératocône. Sa cornée rétrécissait et prenait la forme d'un cône, d'où le nom, causant un floutage de la vue et une plus grande sensibilité à la lumière vive.

S'il n'a pas précisé depuis combien de temps, le double MVP a raconté à Marcus Thompson qu'il était désormais muni de lentilles de contact pour remédier à ce souci et que son adresse avait sensiblement augmenté depuis. Sur ses 7 derniers matches, Stephen Curry tourne à 12 tentatives à 3 points de moyenne à... 52.9%. Entre le 1er et le 15 mars, il shootait deux fois moins et avec une adresse bien inférieure (35.2%). On peut supposer que c'est là que le changement s'est opéré.

"Je m'étais habitué à ça, donc ça me paraissait normal. C'est comme si j'avais reçu une nouvelle paire d'yeux, exactement. On dirait que le monde s'est ouvert à moi", a-t-il expliqué.

Sans voir avec autant de netteté que la moyenne des gens, Stephen Curry a donc claqué près de 2 500 shoot à 3 points, à raison de 300 par an. Complètement fou...