LeBron, Paul, Westbrook : Ces superstars qui n’aiment pas Stephen Curry

Dans son livre "The Miraculous Rise of Stephen Curry", le journaliste Marcus Thompson II décrit le dédain de certains des plus grands joueurs NBA envers le double-MVP.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
LeBron, Paul, Westbrook : Ces superstars qui n’aiment pas Stephen Curry
Marcus Thompson est l'un des journalistes de référence à Oakland. Insider pour le San José Mercury News, il est proche du vestiaire des Golden State Warriors. Une expérience au plus près de l'une des meilleures équipes de l'histoire qu'il a souhaité partager à travers un livre, "The Miraculous Rise Of Stephen Curry". Un bouquin qui relate, comme son nom l'indique, l'ascension spectaculaire de Curry vers les sommets de la ligue. Car avant d'être le basketteur le plus populaire de la planète et un double-MVP, le meneur était considéré comme un très bon joueur... au corps très fragile. Son explosion soudaine lui a permis d'atteindre un tout autre statut. Mais avec l'amour du public, Stephen Curry a perdu l'affection de certains de ses collègues. Flashback express. https://www.youtube.com/watch?time_continue=31&v=py0-l1M_870 [caption id="attachment_369469" align="alignleft" width="318"] Avant les coups de coude, il fut une époque où LeBron James jouait le rôle de mentor auprès de Stephen Curry.[/caption] Une scène banale entre deux compétiteurs lors d'un match décisif pendant les finales NBA ? Pas vraiment. Selon Marcus Thompson II, le comportement de LeBron James après ce block n'est absolument pas anodin. De toute façon, sans même en rajouter des tonnes, le mépris envers Curry se lit dans son regard.
[superquote pos="d"]"Pourquoi faut-il qu'il y ait ce dédain entre nous alors que nous étions proches ?"[/superquote]"Il y a des joueurs qui pourraient dire que LeBron n'aurait pas dû faire ça. Mais Curry est fier de ne pas être le gars qui se plaint. Il veut pouvoir dire à la fin de sa carrière qu'il n'a jamais été impliqué dans tout ça", raconte l'auteur dans un podcast accordé pour The Big Lead. "Les rapports entre LeBron et lui sont devenus un peu bizarres. Il fut une époque où il considérait LeBron comme son grand frère et son mentor. James était un grand fan de Steph. Il allait voir ses matches à Davidson (où Stephen Curry jouait en NCAA). Même en NBA, il y avait des moments où LeBron regardait Steph jouer et il était en admiration. Puis Steph a remis en question le statut de meilleur joueur de monde de LeBron."
Stephen Curry n'est pas du genre à faire des vagues. Il ne se plaint pas, effectivement, et ne descend pas non plus ses adversaires dans la presse. Il s'est retrouvé sur le devant de la scène presque du jour au lendemain, sans chercher à tirer la couverture sur lui. Mais la très forte attention accordée par les médias et les fans à son égard a fait des dommages collatéraux. Les autres superstars NBA, pas toutes, l'ont regardé d'un autre œil.
"Steph a eu du mal à comprendre. Pourquoi faut-il qu'il y ait un beef avec LeBron ? Il aime LeBron. Il le respecte. 'Pourquoi faut-il qu'il y ait ce dédain entre nous alors que nous étions proches, simplement parce que le monde extérieur nous oppose ?' C'est la question que se posent Curry et son entourage. Pourquoi tu ne m'aimes pas alors que tout ce que j'ai fait c'est suivre ton modèle ? Ce n'est pas juste avec LeBron. Steph veut être accepté par ces mecs-là. Ils bossent pour ça. Pour qu'ils disent : 'tu es l'un des nôtres.' Ils ne veulent visiblement pas lui donner ça."
[caption id="attachment_223089" align="alignleft" width="318"] Russell Westbrook n'aime pas Stephen Curry.[/caption] La suite de l'interview est très intéressante. Marcus Thompson II donne des éléments de réponse à toutes ces questions.
[superquote pos="d"]"Steph veut être accepté par ces mecs-là."[/superquote]"Tout s'est fait tellement rapidement. Curry a dépassé trop de monde d'un coup. Il y a plein de joueurs qui n'ont jamais été aussi populaires que lui... et ils n'aiment pas ça. Tous les joueurs des Clippers par exemple. Chris Paul est l'un de ces gars. Chris était l'un des modèles de Steph. Il avait l'habitude de dominer leurs duels. Il était censé être la prochaine star à gagner un titre. Puis Steph a pris sa place d'un coup."
The Big Lead relate que Thompson II a fini par avouer que Russell Westbrook n'aimait pas du tout Stephen Curry. Ce qui pourrait aussi expliquer pourquoi il en veut autant à Kevin Durant d'avoir rejoint les Warriors. Ce n'est pas seulement du dédain. C'est de la jalousie. Pure et simple. L'importance que LeBron James attache à l'histoire, sa place au sein du panthéon du basket, et son goût pour le pouvoir sont très bien documentés. Curry et les Warriors sont ceux qui peuvent contrecarrer ses plans en instaurant une dynastie avec quatre All-Stars de moins de trente ans. Ils sont susceptibles de lui barrer la route vers d'autres titres, lui qui a cruellement besoin de bagues supplémentaires pour être considéré un jour comme le meilleur joueur de tous les temps. Un objectif dont il ne se cache pas. Non seulement Curry est devenu le premier MVP à l'unanimité de l'histoire, ce que le King estimait mériter avant lui, mais en plus il lui a chipé le statut de joueur le plus populaire du globe. Dans le fonds, les autres superstars NBA n'ont rien à lui reprocher, si ce n'est d'être très fort et de jouer pour l'équipe du moment... de quoi les frustrer encore plus, assurément.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest