Stephen Curry : « Il n’y avait que deux places à prendre »

Stephen Curry n'a pas tardé à réagir à sa titularisation pour le All-Star Game et à l'absence de Russell Westbrook dans le cinq de départ de l'Ouest.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Stephen Curry : « Il n’y avait que deux places à prendre »
Les exploits réalisés par Russell Westbrook depuis le début de la saison n'auront malheureusement pas permis au la star d'OKC d'intégrer le cinq de départ à l'Ouest pour le All-Star Game 2017. Car même s'il affole les compteurs en affichant notamment un triple-double de moyenne à mi-saison, la meneur supersonique devra débuter la soirée sur le banc, James Harden et Stephen Curry ayant finalement été plébiscité par les suffrages suite à la comptabilisation des votes des joueurs de la ligue et des médias. La pilule est certainement difficile à avaler pour celui qui porte son équipe à bout de bras depuis le départ de Kevin Durant à Golden State mais il fallait malheureusement un décu comme l'a rappelé le double MVP en titre après le verdict.
« C'est un scénario incroyable car ces deux gars réalisent des choses extraordinaires cette année », a rappelé Stephen Curry au micro d'ESPN. « Mais il n'y avait que deux places à prendre. Et malheureusement, quelqu'un doit être mis de côté. Je me suis retrouvé dans l'autre situation il y a quatre ans. C'est comme ça. Mais le fait de représenter mon équipe lors de ce match et d'être titulaire est quelque chose que j'apprécie vraiment. »
Alors que certains acteurs de la ligue n'ont pas tardé à faire part de leur indignation quant à l'absence du #0 du Thunder dans le cinq de départ, la machine à shoots des Warriors s'avouerait presque embarrassé d'avoir "volé" la place réservée la place de son homologue d'Oklahoma City.
« C'est un peu bizarre car avec tout ce que ces gars font cette année, et tout ce que je réalise que ce soit individuellement ou avec mon équipe, j'aurais pu me retrouver de l'autre côté de la barrière », admet-t-il. « Mais personne ne se sent offensé. C'est comme si l'on cherchait à se demander qui est meilleur que qui. Peu importe. Au bout du compte, ça n'a pas d'importance. On essaie tous de faire ce qu'on est supposés faire pour nos équipes et d'élever notre niveau de jeu individuellement pour gagner. »
Pas sûr que cela suffise à consoler un Russell Westbrook revanchard qui tentera certainement de se faire justice lui-même en mettant tout en oeuvre pour conserver son titre de MVP du All-Star Game...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest