Stephen Curry répond aux critiques : « Ce n’est pas un problème pour moi »

Même si ses stats personnelles sont en baisse cette saison, Stephen Curry refuse de se laisser perturber par les critiques émises à son encontre.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Stephen Curry répond aux critiques : « Ce n’est pas un problème pour moi »
Après avoir marché sur l'eau pendant deux ans, Stephen Curry est redevenu un plus "humain" cette saison même s'il affiche toujours des moyennes de 24,8 points, 5,8 passes et 4,3 rebonds qui ont de quoi faire saliver la majorité des joueurs de la ligue. Et si ses pourcentages au tir sont en baisse depuis le coup d'envoi de l'exercice en cours (47% d'adresse générale et 40% à 3-points contre 50,4% et 45,4% de loin l'an dernier), le meneur vedette des Warriors n'a aucune intention de laisser déstabiliser par les critiques de ceux qui estiment qu'il est désormais rentré dans le rang après deux années durant lesquelles il a survolé les débats en s'emparant des deux derniers trophée de MVP de la saison régulière.
« Oui j'ai entendu les mots 'régression' ou 'mauvaise année' et tous ces autres termes qui décrivent quelque chose qui n'est vraiment pas un problème pour moi », a-t-il expliqué dans un entretien accordé à ESPN. « Bien sûr que je vise des standards plus élevés. Actuellement, je n'affiche pas les stats que je réalisais l'année dernière mais ça ne m'inquiète pas car c'est une saison différente. A chaque fois que je prends un shoot, j'ai confiance sur le fait qu'il va rentrer. Et plus la saison avance, plus j'espère pouvoir le démontrer. »
Alors que les Warriors caracolent en tête de la Conférence Ouest et présentent jusqu'à présent le meilleur bilan de toute la ligue avec 32 victoires pour seulement 6 défaites, le champion NBA 2015 se moque que l'on puisse s'attarder à ce point sur ses performances individuelles.
« C'est ce qu'il y a de plus comique car si vous vous regardez, les chiffres, je les prends ces mauvaises stats tous les jours de la semaine », insiste celui qui vient tout juste d'être désigné joueur de la semaine à l'Ouest. « Mais je sais que la saison est longue et qu'il reste beaucoup de matches à jouer. J'essaie de ne pas me laisser perturber par ces absurdités. On passe par tous les états au cours d'une saison. C'est un peu comme les montagnes russes. »
Les critiques émises à l'encontre de Stephen Curry sont en effet des plus injustes quand on sait que la star des Dubs doit désormais partager le scoring avec un joueur de la trempe de Kevin Durant, débarqué l'été dernier en provenance d'OKC. Comme il aime à le rappeler, la saison est encore longue et l'on peut désormais s'attendre à voir le double MVP en titre élever son niveau de jeu à l'approche de la postseason et surtout lors des joutes de printemps afin de clouer le bec à ses détracteurs.

Les stats de Stephen Curry

Player FG 3PT FT Reb. Misc
Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2009-10 GS 80 36:12 6.6 14.3 46.2 2.1 4.8 43.7 2.2 2.5 88.5 0.6 3.9 4.5 5.9 3.1 1.9 0.2 3.2 17.5
2010-11 GS 74 33:38 6.8 14.2 48.0 2.0 4.6 44.2 2.9 3.1 93.4 0.7 3.2 3.9 5.8 3.1 1.5 0.3 3.1 18.6
2011-12 GS 26 28:08 5.6 11.4 49.0 2.1 4.7 45.5 1.5 1.8 80.9 0.6 2.8 3.4 5.3 2.5 1.5 0.3 2.4 14.7
2012-13 GS 78 38:14 8.0 17.8 45.1 3.5 7.7 45.3 3.4 3.7 90.0 0.8 3.3 4.0 6.9 3.1 1.6 0.2 2.5 22.9
2013-14 GS 78 36:29 8.4 17.7 47.1 3.3 7.9 42.4 3.9 4.5 88.5 0.6 3.7 4.3 8.5 3.8 1.6 0.2 2.5 24.0
2014-15 GS 80 32:39 8.2 16.8 48.7 3.6 8.1 44.3 3.9 4.2 91.4 0.7 3.6 4.3 7.7 3.1 2.0 0.2 2.0 23.8
2015-16 GS 79 34:10 10.2 20.2 50.4 5.1 11.2 45.4 4.6 5.1 90.8 0.9 4.6 5.4 6.7 3.3 2.1 0.2 2.0 30.1
2016-17 GS 38 33:40 8.2 17.3 47.0 3.8 9.4 40.1 4.7 5.0 93.2 0.6 3.6 4.3 5.8 2.9 1.7 0.2 2.4 24.8
Totals 533 34:46 7.9 16.6 47.7 3.3 7.4 44.0 3.5 3.8 90.4 0.7 3.6 4.3 6.8 3.2 1.8 0.2 2.5 22.6
 
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest