Stephen Curry regrette d’avoir autant exposé sa fille

BasketSessionPar BasketSession Publié

Quatre ans après avoir emmené sa fille Riley avec lui en conférence de presse, Stephen Curry a pris du recul et ne le referait sans doute pas aujourd'hui.

Les Finales 2015 ont été celles de la consécration des Golden State Warriors et de Stephen Curry. Un membre de la famille du double MVP avait aussi fait son apparition dans les spotlights, sa fille aînée Riley. Le naturel et l'aisance de la petite fille avait beaucoup amusé sur les réseaux et avait déclenché une vague de memes et de messages humoristiques à sa gloire. Aujourd'hui âgée de 6 ans, la soeur de Ryan et Canon est beaucoup moins exposée par ses parents. Une décision concertée entre Ayesha et Stephen, un peu effrayés de l'attention portée à leur enfant. Le meneur All-Star s'en est expliqué dans un entretien intéressant accordé à The Undefeated.

"Il s'agit de comprendre comment élever nos enfants dans cette société folle dans laquelle on vit et où on est aussi visibles, avec des gens qui suivent le moindre de vos pas et de vos mots. S'il y a une chose que je regrette, dans un sens, c'est d'avoir emmené Riley en conférence de presse avec moi aussi tôt. J'ai toujours voulu partagé mon métier et mes expériences avec ma famille. Mais je ne savais quelles proportions cela prendrait et l'effet qu'elle ferait. Je ne le referais pas, je pense, parce que je veux donner à mes enfants la meilleure chance de réussir et de voir le monde par leurs propres yeux. Qu'ils vivent une vie normale pour ce qui est de traiter les gens de la bonne manière, de les respecter et de ne pas avoir la grosse tête en croyant que tout tourne autour d'eux. C'est fou de se dire que je dois leur enseigner ça alors qu'ils ont 6 ans, 3 ans et 7 mois".

Riley reste désormais généralement en tribunes avec sa mère et ses grands-parents, ce qui ne l'empêche apparemment pas d'être toujours aussi à l'aise.