Stephen Curry et Steve Kerr révèlent le gros problème des Warriors en attaque

Steve Kerr et Stephen Curry doivent tous les deux s’adapter à cette nouvelle équipe des Golden State Warriors, bien moins talentueuses que par le passé.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Stephen Curry et Steve Kerr révèlent le gros problème des Warriors en attaque

Sans un tir assassin de Damion Lee à trois-points et sans un coup de chaud de Stephen Curry, les Golden State Warriors afficheront un bilan de zéro victoire en trois matches aujourd’hui. Mais les Californiens ont finalement pris le dessus sur les Chicago Bulls sur le fil (129-128) alors qu’ils comptaient encore huit points de retard à six minutes de la fin.

CQFR : Lee héroïque, Sabonis est clutch, les cancres se rebiffent

Puis Curry, revenu en jeu, s’est surpassé, inscrivant 13 points dans le money time pour mener les siens à la victoire. Avec le game winner de Lee, bien évidemment. Un premier succès important. Qui fait du bien au moral après deux lourdes défaites. Mais les Californiens sont loin d’avoir réglé leurs déboires. En défense comme en attaque. C’est justement de ce côté du parquet que le coach Steve Kerr pense avoir trouvé une grande partie du problème.

« Je me suis mis à vraiment simplifier nos systèmes. (…) Je pense qu’avec ces gars-là on va beaucoup shooter à trois-points. On veut jouer plus de drive-and-kick. Rentrer dans la peinture, ressortir la balle. Du basket simple. »

On pourrait presque penser qu’il est déçu (et ça se comprendrait). Stephen Curry est du même avis en tout cas.

« Notre attaque est complètement différente parce que nous n’avons pas les mêmes joueurs. On apprend. »

Une manière polie de la part de Kerr et de Curry de souligner que le QI basket global du groupe a diminué avec les absences de Draymond Green et Klay Thompson mais aussi suite aux départs de Kevin Durant, Andre Iguodala ou Shaun Livingston.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest