Stephen Jackson : « J’aurai toujours du respect pour Gregg Popovich »

Stephen Jackson a beau avoir été mis à la porte par Gregg Popovich, il garde un profond respect pour son ancien coach aux Spurs.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Stephen Jackson : « J’aurai toujours du respect pour Gregg Popovich »
Stephen Jackson pouvait être un acteur plus ou moins important des finales NBA. Vu le niveau de jeu affiché par Manu Ginobili en fin de match hier soir, Jax aurait peut-être pu donner un coup de main aux San Antonio Spurs. En raison d'une brouille avec Gregg Popovich, l'ancien facteur X de la franchise (cf. les finales 2003) a été coupé peu avant la fin de la saison régulière. Le natif de Port Arthur acceptait difficilement de voir Danny Green et Kawhi Leonard, deux jeunes joueurs, passer devant lui dans la rotation. Vu les performances des deux role players des Spurs, on comprend bien que Pop n'a pas eu tort.
"Je lui ai demandé de me trader car je ne jouais pas beaucoup et c'était la dernière année avant la fin de mon contrat", raconte Stephen Jackson à USA Today. "Je savais que je pouvais donner un coup de main à certaines équipes. Je suis béni de n'avoir jamais eu de blessure trop grave. Je vois des mecs comme Jason Kidd ou Grant Hill, je veux jouer aussi longtemps qu'eux."
En tout cas, "Captain Jax" ne jouera plus pour les éperons. Mais malgré sa frustration, il a tenu à rester professionnel jusqu'au bout :
"Je me bougeais les fesses à l'entraînement, je dominais, ça devenait frustrant... J'ai appris durant ma carrière à rester professionnel. Je ne pleurais pas aux entraînements, je travaillais dur chaque jour, j'étais un super coéquipier. Je me sentais juste dans la position où, après 13 ans de carrière, je pouvais avoir une conversation solide avec Pop."
Ancien militaire, Gregg Popovich n'est pas du genre à plaisanter avec la discipline. Stephen Jackson a donc regardé les playoffs depuis sa télévision. Les deux hommes ne sont pas brouillés pour autant, le vétéran estime qu'il y a un profond respect entre lui et son ancien coach.
"Lorsque la décision a été prise, il n'y a eu aucun manque de respect. Pop sait que j'ai 35 ans et que je suis dans la ligue depuis longtemps. Je préférais quitter cette équipe plutôt que d'être considéré comme un mauvais coéquipier. Je sais que personne ne dira ça de moi. Je préférais leur souhaiter le meilleur et m'en aller continuer ma carrière. Je ne veux pas être mis au placard donc je suis content que Pop et moi ayons pu parler entre hommes.   J'aurai toujours du respect pour Pop car il fait toujours ce qu'il y a de mieux pour l'équipe. Vous devez respecter ça. Je ne pense qu'à gagner et lui aussi. Je sais qu'il ne dira pas de mal de moi. Il sait que j'aime le jeu et que je mérite de jouer, ce n'était juste pas la bonne situation pour moi."
Stephen Jackson a confié que trois équipes l'ont contacté suite à son éviction des Spurs. Désormais free agent, il envisage de trouver une nouvelle franchise cet été.
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest