Steve Blake, le nouveau White Mamba ?

Steve Blake a été héroïque pour les Lakers, hier soir face aux Spurs. Avec 23 points il a assuré le relais de Kobe Bryant, devenant le White Mamba.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Blake, le nouveau White Mamba ?
Steve Blake, c'est l'histoire d'un type né à Hollywood... en Floride. Un air un peu penaud, un joueur de basket pas très athlétique mais plutôt bon shooteur, il traîne ses sneakers sur les parquets NBA depuis dix ans maintenant. L'ancien pensionnaire de Maryland n'a rien d'un héros. Alors que les Los Angeles Lakers viennent de perdre Kobe Bryant, visage de la franchise et victime d'une déchirure totale du tendon d'Achille, le peuple d'Hollywood (le vrai) se cherche un nouveau chouchou. Face aux San Antonio Spurs, Steve Blake s'est métamorphosé. Si l'ombre du Black Mamba planait sur le Staples Center, le meneur des Lakers se l'est approprié pour devenir, l'espace d'une soirée, le White Mamba (deuxième du nom, le premier étant Brian Scalabrine, le douzième homme le plus célèbre de l'histoire de la NBA). Le numéro 5 des Angelenos termine la rencontre avec 23 points, 5 rebonds et 4 passes. Sa défense et ses tirs à trois-points ont été décisifs dans la victoire des Lakers, synonyme de semi-qualification en playoffs.
"C'est la première fois que je le voyais aussi offensif", raconte Antawn Jamison au Los Angeles Times.
Dès le début du match, Steve Blake s'est plié en quatre pour pallier l'absence de Kobe Bryant au scoring. Il inscrit 7 de ses 8 premier tirs, dont 4 derrière l'arc, et conclut les 18 première minutes avec 18 points. Digne de son illustre prédécesseur du poste. Si l'ancien pensionnaire de Maryland s'est calmé en deuxième mi-temps, il a défendu avec ardeur, sortant complètement Tony Parker de son match (1/10 aux tirs).
"Steve Blake était complètement fou et il était partout en défense." Mike D'Antoni.
Le match face aux Spurs était décisif pour la franchise mauve et or. Héros d'une soirée, Steve Blake ne s'enflamme pas et préfère éviter les comparaisons avec Kobe Bryant :
"Tout ce qui lie le Mamba et moi... je ne sais pas si je pourrais le supporter."  

Les statistiques de Steve Blake

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 LAL 44 12 25.6 0.432 0.428 0.704 0.4 2.4 2.8 3.8 0.8 0.1 1.4 1.8 6.9
Career 675 316 24.8 0.406 0.390 0.781 0.3 1.8 2.1 3.9 0.7 0.1 1.4 1.5 6.9
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest