Steve Clifford donne la leçon aux journalistes

Malgré les deux défaites subies en ouverture de série à Miami, Steve Clifford ne changera pas pour autant son fusil d'épaule.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Clifford donne la leçon aux journalistes
Séduisants pendant une grande majorité de la saison régulière, les Charlotte Hornets sont dans l'impasse depuis le début des playoffs. Ironie du sort pour Steve Clifford et sa bande, c'est ce qui faisait la force des Hornets cette saison qui a cédé en premier contre le Miami Heat : la défense. Incapable de contenir les assauts des joueurs de South Beach, Kemba Walker et cie sont déjà contraints de remporter les deux prochains matches chez eux pour ne pas être largués. Mais malgré ça, Clifford fait toujours confiance à son plan de jeu défensif.
Goran Dragic a mis des 3 points, donc on a commencé à sortir sur lui et, forcément, il est allé dans la peinture. S'il prend des step back à 3 points, on peut faire avec. S'il en mets deux ou trois, on va changer de stratégie. Dragic est-il  capable de mettre des shoots à 3 points ? Oui. Est-ce que c’est ce qu’on veut qu’il fasse au lieu de pénétrer ? Oui, et le jour où il est à 3/3 derrière l’arc, ils gagneront certainement, c’est comme ça que fonctionne le basket".
Prenant le cas du Slovène pour exemple, Clifford a simplement expliqué qu'il faut faire en fonction de ce que l'on a en face de soi. Mais il ne s'est pas arrêté là et s'est transformé en professeur qui explique les bases de ce sport à de jeunes stagiaires en camp de basket.
"C'est aussi simple que ça. Si Dwyane Wade a un peu d'espace, il peut pénétrer face à n'importe qui. Et les jours où les autres mettent leurs shoots, alors il faut couvrir les deux. Vous voyez ce que je veux dire. Je ne veux pas vous manquer de respect, mais vous regardez les matches et vous allez dire qu'il faut changer quelque chose. Parfois, il faut juste mieux se concentrer sur les choses basiques, les fondamentaux. Jeff Van Gundy disait toujours : les journalistes adorent dire "ils se sont ajustés". Mais la plupart du temps, c’est juste un gars qui est passé de 1/8 à 6/8 au tir."
Certainement sans Nicolas Batum pour le prochain match, c'est tout le collectif qui devra retrouver son assise défensive si les Hornets veulent retourner la situation lors des deux prochaines échéances à domicile.  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest