111 CHI
117 BKN
83 IND
102 MIL
102 NYK
103 CHA
109 MIA
94 NOP
105 MIN
125 HOU
116 SAS
121 POR
110 DAL
102 TOR

Steve Kerr sur son coup de sang : « C’est Gregg Popovich qui m’a appris à jurer »

BasketSessionPar BasketSession Publié

Grillé en train d'insulter les arbitres lors du match face aux Spurs, Steve Kerr n'a pas hésité à rejeter la faute sur son ancien coach aux Spurs, Gregg Popovich.

S'il s'est fait voler la vedette par Gregg Popovich, éjecté pour avoir aboyé sur les arbitres lors de la défaite face aux Warriors jeudi soir, Steve Kerr s'est également fait remarquer en s'en prenant violemment aux officiels au cours de la rencontre. Pris en flagrant délit par les caméras de la télévision nationale pour avoir lancé un "F*** you motherf****ers" au coprs arbitral, le coach des Golden State Warriors n'a finalement écopé que d'une technique et il devrait échapper à une amende si l'on en croit ESPN. Ce qui ne l'a toutefois pas empêché de rapidement présenter ses excuses et ses regrets d'avoir vu la séquence faire le tour des réseaux sociaux.

« Je dois mieux agir. Honnêtement, c'est gênant. Ma fille m'a envoyé le meme. C'était partout sur internet », a confié le technicien avant le match contre Denver.

« Je me suis tenu la tête de honte. J'ai beau être passionné et être à fond mais je ne dois pas utiliser ce genre de langage. Je ne parlerais jamais à quelqu'un comme ça dans une situation normale. C'est moche. Quand j'ai vu ça je me suis demandé : 'Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez toi ?' Ce que j'ai dit l'autre soir est inexcusable et je ne peux pas utiliser ce genre de langage. »

Et l'entraîneur des Warriors de rejeter ironiquement la faute sur son ancien mentor à San Antonio, Gregg Popovich, exclu dans le quatrième quart temps pour avoir laissé éclater sa colère et pourri l'un des arbitres du match.

« C'est là-bas que j'ai appris à jurer », a ajouté Kerr dans un large sourire.

« J'ai rejeté la faute sur Pop ensuite : 'C'est toi qui m'a appris ça Pop'. Je pense qu'il a dû dire quelque chose de similaire quand il s'est fait éjecté. Parfois, notre tempérament et notre envie de gagner prennent le dessus. »