Steve Kerr : « Le Miami Heat n’ira pas en finale NBA cette saison »

Steve Kerr ne voit pas le Miami Heat décrocher un troisième titre consécutif. Selon lui, la franchise floridienne n'ira même pas en finale.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Kerr : « Le Miami Heat n’ira pas en finale NBA cette saison »
Les three-peat, les titres de champion NBA, Steve Kerr connait tout ça. Ancien role player de luxe aux Chicago Bulls et aux San Antonio Spurs, le meneur shooteur a décroché cinq bagues durant sa carrière. Aujourd'hui consultant, ses analyses sont parmi les plus développées et les plus respectées outre-Atlantique. Depuis déjà un bout bon de temps, l'ancienne gâchette insiste sur le fait que le Miami Heat aura énormément de mal à décrocher une troisième bague consécutive. Kerr ne voit même pas LeBron James et sa bande atteindre les finales NBA :
"Le Miami Heat ne sortira pas de la Conférence Est", assure Steve Kerr au Sun Sentinel.
L'an passé, les Floridiens ne sont pas passés loin de rendre les armes face aux Indiana Pacers en finale de Conférence (victoire en sept manches, 4-3) et la plupart des franchises de l'Est se sont renforcées cet été qu'il s'agisse des Pacers, des Bulls ou encore des Nets. Pourtant, le Heat semble toujours l'équipe la mieux armée de toute la ligue pour décrocher le titre. Mais Steve Kerr ne fait pas seulement référence aux forces en présence mais plutôt à la difficulté de disputer une quatrième finale consécutive :
"Il y a une raison pour laquelle les équipes ne le font pas (disputer quatre finales de suite). Émotionnellement, c'est très difficile et extrêmement épuisant. Surtout avec tout ce que doit gérer Miami régulièrement, à savoir les critiques, etc. Sans même parler des blessures de Wade et Bosh."
Les Boston Celtics de Larry Bird sont les derniers à avoir atteint les finales NBA quatre fois de suite (de 84 à 87). Les Lakers sont eux la dernière équipe à avoir remporté trois titres de suite mais aussi à avoir disputé trois finales de suite. D'ailleurs le parcours du Heat présente des similitudes avec celui des Lakers de Kobe Bryant : - une finale perdue (face aux C's en 2008 pour L.A, face aux Mavs en 2011 pour Miami) - une finale remportée facilement (Orlando et Oklahoma City) - une finale remportée en sept manches (Boston et San Antonio) Notons que l'année d'après, les Lakers ont coulé en quatre manches sèches face aux Mavericks en demi-finale de Conférence... Même Steve Kerr reconnait que les Bulls de Michael Jordan n'aurait pas décroché le Graal en 1999 si His Airness était resté à Chicago. Aux joueurs du Heat de faire taire les sceptiques... et les statistiques.
Afficher les commentaires (36)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest