Lakers : Comment rendre Steve Nash efficace ?

Le retour de Steve Nash n'a pas eu l'effet escompté. Avec la création du jeu confié à Kobe, les Lakers doivent utiliser autrement leur meneur.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Lakers : Comment rendre Steve Nash efficace ?
Mais que doivent faire les Lakers avec Steve Nash ? Kevin Ding de l'Orange County Register livre une bonne analyse de la situation actuelle du meneur canadien aux Lakers. Clairement, depuis trois matches, c'est désormais Kobe Bryant qui est en charge de la création du jeu et qui a le ballon en main la plupart du temps. Lors du dernier match Kobe a même dépassé Kareem Abdul-Jabbar au nombre de passes décisives en carrière, deux matches après avoir dépassé Michael Jordan. Tout ça pour dire que Mike D'Antoni, qui attendait le retour de Steve Nash comme le messie qui devait sauver le jeu offensif de son équipe a quelque peu dû changer ses plans. Comme le dit très bien Ding, actuellement, le rôle de Steve Nash ressemble plus à celui d'un Derek Fisher que de celui du métronome qu'il était à Phoenix. Deux raisons à cela selon le journaliste. Premièrement, un physique à 39 ans qui ne répond plus aussi bien qu'avant et qui a été en plus diminué par la blessure à la jambe qui l'a tenu écarté des terrains presque deux mois. Deuxièmement (et c'est aussi lié à son absence), le manque d'automatismes qu'il a avec ses coéquipiers notamment dans son domaine de prédilection, le pick-and-roll, l’empêche d'avoir une grosse influence sur le jeu de son équipe. Nash doit alors trouver un autre moyen de se montrer utile à l'équipe.
« Je pense que je peux aider, que je peux scorer et mettre en place l'attaque, surtout dans le quatrième quart-temps en enlevant de la pression des épaules de Kobe. Ce sont des choses que nous devons travailler pour trouver un équilibre », explique-t-il.
Sauf que, dans le quatrième quart-temps, Kobe Bryant ne demande rien d'autre que d'avoir le ballon dans les mains. En confiant les clés de l'attaque au Black Mamba et celles de la défense à Dwight Howard, D'Antoni s'est assuré de responsabiliser les deux plus gros égos de l'équipe en laissant de côté les joueurs susceptibles de réclamer quoi que ce soit comme Steve Nash et Pau Gasol. C'est finalement raté pour l'Espagnol qui ne cesse de se plaindre dans la presse, même si, malgré tout, le coach semble lui avoir trouvé une place en ayant fait de lui l'arme numéro une de la second unit. Parmi ces quatre stars, il ne reste donc plus que Steve Nash qui doit trouver une place dans cette attaque. Un rôle qui pourrait bien être de se muer en scoreur en délaissant le rôle de créateur, ce qui semble être une aberration quand on sait qu'il est tout simplement le cinquième meilleur passeur de l'histoire. Mais comme le dit Nash, c'est une question d'équilibre et rien ne garantit que Kobe Bryant prendra en charge ce rôle de playmaker jusqu'à la fin de la saison. Au fur et à mesure que la saison avance et que le meneur trouve les automatismes avec ses coéquipiers, les choses pourraient revenir petit à petit dans l'ordre. C'est en tout cas une affaire à suivre de près dans les semaines et les mois à venir.
Afficher les commentaires (26)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest