Los Angeles Lakers : Steve Nash est-il cramé ?

Steve Nash n'a plus vingt ans. Le meneur de jeu canadien aura donc un temps de jeu limité la saison prochaine, histoire de rester en forme.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Los Angeles Lakers : Steve Nash est-il cramé ?
Il y 39 ans, Steve Nash voyait le jour à Johannesburg, en Afrique du Sud. 39 balais au compteur. Rares sont les sportifs professionnels encore an activité à cet âge-là. N’est pas Jeannie Longo qui veut. Non seulement le Canadien évolue toujours dans la ligue mais il est également titulaire d’une franchise mythique, candidate pour le titre l’an passé à la même époque (avant les premiers de la saison quoi…). Il n’empêche que l’ancien double MVP de la ligue (2005 et 2006) a connu une année difficile. Gêné par les blessures, il a manqué plus d’une trentaine de rencontres. Du coup, les dirigeants des Los Angeles Lakers ont déjà prévu de limiter le temps de jeu de Steve Nash sur le parquet :
« Mike (Kupchak – le GM) m’a mis au courant », avoue le meneur de jeu à ESPN. « Je suis ouvert à ça. Je ne suis pas le genre de joueur qui va regarder sur le calendrier quel match il peut manquer mais si je peux faire une meilleure saison en ne disputant pas quelques rencontres, je suis pour. »
Les Angelenos ont recruté Jordan Farmar et Steve Blake est toujours dans le groupe. Les deux joueurs auront pour mission de faire souffler Steve Nash.
« Il ne jouera pas 35 minutes », explique Mitch Kupchak à propos de son meneur vétéran. « Il a 39 ans. Un mec comme ça ne peut pas jouer 35 ou 40 minutes. Steve Blake et Jordan Farmar lui offriront un peu de répit. »
Les Lakers attendent même un peu plus de Jordan Farmar, un ancien de la maison. Peu à l’aise au sein de l’attaque en triangle de Phil Jackson, avec qui il a décroché deux titres en 2009 et 2010, le meneur s’est refait la cerise en Europe. Un jeu axé sur les pick&roll (avec Pau Gasol) lui convient mieux et il pourrait donc gagner sa place de back-up numéro un de Steve Nash. En revanche, c’est bien sur ce dernier que Mike D’Antoni compte s’appuyer lors des fins de rencontre serrées :
« Lorsqu’il faudra gagner, Steve Nash sera sur le terrain », assure le coach.
Le vétéran s’est mieux préparé pour cette nouvelle saison. Les Lakers ne font plus partie des candidats au titre selon l’opinion public mais Nash croit en son équipe :
« Il commence à y avoir une alchimie entre nous, c’est déjà une progression par rapport à la saison précédente. On doit vraiment former un groupe tous ensemble. Ensuite, tout dépendra de notre état de forme et des blessures… »
En effet, avec Steve Nash, Kobe Bryant et Pau Gasol, bonjour les rhumatismes et les coups de fatigue…
Afficher les commentaires (20)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest