Steve Novak : les vétérans à l’origine du retour en forme des Knicks

Après un road trip catastrophique à l'Ouest, les Knicks ont su se remobiliser pour gagner six de suite grâce à l'état d'esprit apporté par leur vétérans.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Novak : les vétérans à l’origine du retour en forme des Knicks
Retour onze jours en arrière : les New York Knicks ont perdu Amar'e Stoudemire sur blessure, le genou de Carmelo Anthony fait beaucoup parler et surtout les New-Yorkais ont perdu les quatre premiers matches de leur road trip à l'Ouest. Un road trip de cinq matches où Mike Woodson a annoncé qu'il visait plus de 50% de victoire. Bref, les Knicks étaient dans le dur et au moment de se déplacer à Utah pour terminer le voyage sur la côté ouest, le zéro pointé leur pendait au nez, surtout que Melo est rentré à New York pour soigner son genou et Tyson Chandler est blessé au cou. Sans leur meilleur scoreur et leur meilleur défenseur, les Knicks se sont imposés à Utah (90-83), avec Kenyon Martin au poste de pivot relayé par un Kurt Thomas qui a signé 6 points, 3 rebonds et 3 contres en 26 minutes de jeu et qui a montré la voie à ses coéquipiers surtout en défense. Le tout avec un pied douloureux qui s'avère être cassé après les examens passés à la fin de la rencontre. Depuis, les New York Knicks n'ont plus perdu un match et restent sur six victoires de suite avant d'affronter Charlotte la nuit prochaine. Pour Steve Novak, l'expérience de l'équipe a été la clé pour rebondir :
« Ça a été un de nos meilleurs avantages cette saison. Nous avons des gars qui ont déjà gagné le titre. Les gens disent qu'ils sont trop vieux, qu'ils ne peuvent plus le faire à nouveau, mais le leadership qu'ont apporté ces vétérans a calmé l'équipe dans les moments difficiles. Ils nous ont simplement dit, 'écoutez, c'est comme ça que se passe une saison'  », explique Steve Novak au NY Post.
Grâce à leur série de victoires, les New York Knicks ont conforté leur place en tête de la division Atlantique avec deux matches et demi de plus que les Nets à 12 matches de la fin de la saison régulière (11 pour BK). Ils sont bien partis pour remporter leur premier titre de division depuis 1994, un objectif avoué depuis le début de la saison.
« Ça a toujours été notre principal objectif, un objectif fixé avant même que le training camp ne commence », précise Novak.
Après un début de saison en boulet de canon (18-5), les New-Yorkais ont connu plus de difficulté en raison notamment des nombreuses blessures qui ont touché non seulement les vétérans mais aussi les joueurs majeurs comme Carmelo Anthony ou Tyson Chandler. Mais la force de ce groupe, c'est de toujours avoir eu quelqu'un capable d'augmenter son niveau de jeu pour permettre à l'équipe de faire face aux difficultés.
« Nous avons fait face à des difficultés, mais nous avons toujours eux des gars qui ont augmenté leur niveau de jeu. Je pense que c'est énorme que lorsque nous n'étions pas au mieux, nous n'avons pas lâché. Nous allons être prêts pour les playoffs et c'est un très bon signe qui montre qui nous sommes. »
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest