Le duo Thompson-Durant porte les Warriors pour vaincre de courageux Clippers

BasketSessionPar BasketSession Publié

Malgré une belle combativité, les Los Angeles Clippers se sont inclinés lors du Game 4 face aux Golden Stade Warriors (113-105) d’un duo Klay Thompson - Kevin Durant énorme.

Les Los Angeles Clippers se sont bien battus, mais les Golden State Warriors font un pas supplémentaire vers la qualification. Lors du Game 4, les Dubs se sont imposés (113-105) et mènent désormais 3-1 dans cette série. Porté par un duo Klay Thompson (32 points) et Kevin Durant (33 points, 7 rebonds, 6 passes décisives) exceptionnel, le champion NBA en titre s’est retrouvé face à une équipe courageuse, à l’image d’un Shai Gilgeous-Alexander (25 points) admirable.

Le duel Shai Gilgeous-Alexander contre Klay Thompson

Parti sur un excellent rythme, ce match allait d’un camp à l’autre avec notamment 7 points de suite pour Shai Gilgeous-Alexander du côté des Clippers. Mais en face, Kevin Durant et Klay Thompson entraient rapidement en action pour lui répondre. Toujours en feu, Gilgeous-Alexander était tout simplement intenable avec 14 points en 7 minutes... Mais Thompson se démenait également avec 17 points à 7/7 aux tirs ! Profitant de ce coup de chaud, les Warriors faisaient le trou (32-22).

Se reposant sur son banc et notamment Wilson Chandler puis surtout Jerome Robinson, Los Angeles ne se laissait pas abattre et parvenait même à revenir au score ! Face aux difficultés des Warriors, Steve Kerr relançait rapidement Durant et Thompson. Et même si Stephen Curry, avec des problèmes de fautes, avait du mal à lancer son match, le champion NBA en titre pouvait compter sur un Thompson incroyable (27 points à la pause) et un ultime panier (3+1) de Durant pour recreuser un écart (62-54).

Les Clippers résistent, Kevin Durant accélère

Au retour des vestiaires, les Clippers affichaient toujours un visage combatif, à l’image du rookie Gilgeous-Alexander agressif et adroit. Individuellement, Durant portait les Warriors sur ses épaules... En face, la réponse était collective avec une équipe admirable, à l’image d’un Patrick Beverley se battant comme un chien, pour reprendre l’avantage ! Landry Shamet inscrivait même deux paniers à longue distance de suite pour donner 5 points d’avance à Los Angeles. Mais encore une fois, une individualité de Golden State répondait : Stephen Curry avec 7 points et 1 passe décisive pour relancer les siens (87-84).

Dans le dernier quart-temps, Thompson retrouvait encore un rythme fou et faisait rapidement du mal aux Clippers. Avec un Andrew Bogut précieux, les Warriors haussaient sensiblement le rythme pour s’éviter la moindre frayeur. Los Angeles tentait bien de résister, mais Andre Iguodala, encore intéressant ce soir, sortait de sa boîte. Même sans rien lâcher jusqu’au bout et ne pouvant pas compter sur un grand Lou Williams, les Clippers laissaient filer les Warriors sur un trois points de Durant, qui l’emportait finalement (113-105). A 3-1 dans cette série, les Dubs filent vers la qualification.