Tim Duncan vs Kobe Bryant, le duel d’une génération

Les Los Angeles Lakers accueillent cette nuit les San Antonio Spurs, l'occasion de revenir sur la rivalité entre deux monstres sacrés de la NBA : Tim Duncan - Kobe Bryant.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Tim Duncan vs Kobe Bryant, le duel d’une génération
10 titres de champion NBA, 31 participations aux playoffs, 30 fois présents au All-Star Game, 3 fois MVP de la saison régulière, 5 fois MVP des Finales NBA, 21 fois dans la All-NBA first team, le tout en 37 saisons NBA. Les chiffres cumulées des carrières de Tim Duncan et Kobe Bryant sont tout simplement exceptionnelles et les deux hommes ont marqué l'histoire de la NBA de leurs empreintes. Après le dernier titre des San Antonio Spurs, l'intérieur de 38 ans a égalé le Black Mamba en terme de titres gagnés et il est même devenu, pour certains, le plus grand joueur de cette génération. Un titre honorifique que les deux joueurs comptent bien se disputer sur le reste de leurs carrières. Retour sur cette "bataille" entre deux monstres sacrés de la NBA juste avant leur 78ème face à face cette nuit.

La guerre des chiffres, des duels mythiques

"Juste en parlant avec lui, je peux dire qu'on est totalement opposé", cette phrase signée Kobe Bryant est révélatrice des différences entre lui et Tim Duncan. Les deux hommes n'ont rien en commun sauf le basket et cet état d'esprit de compétiteur incroyable. Car cette question du meilleur joueur de cette génération ne date pas d'aujourd'hui, depuis le titre des Spurs en 2014, le débat est vivement relancé et on avait d'ailleurs consacré un article à ce sujet dans l'un des derniers numéros de REVERSE. Bien évidemment, le plus facile serait d'opposer les différentes statistiques des deux joueurs, mais comparer ces deux grands du basket mondial par cette toute petite lorgnette serait oublier l'impact qu'ils ont eu sur ce sport. Car même si on a tendance à le perdre de vue dans la NBA actuelle, tout n'est pas une histoire de statistique et l'apport d'un Tim Duncan dans le dernier titre des Spurs est par exemple bien plus important que l'indique la lecture de ses lignes statistiques. L'un des arguments les plus forts en faveur de l'intérieur texan, c'est bien sûr sa longévité. Outre les problèmes récurrents de Kobe Bryant ces dernières années, il faut bien se rendre compte que gagner 5 titres sur une période de 15 ans (1999-2014) reste une performance exceptionnelle de la part de "The Big Fundamental". Même Kobe Bryant a d'ailleurs souligné l'incroyable longévité de son adversaire :
"Je pense qu’il est incroyable. Il ne reste pas beaucoup d’entre nous de cette époque. Je pense que ce qu’il a fait et ce qu’a fait cette franchise c’est absolument remarquable. Remarquable", a confié Kobe Bryant à USA Today.
[superquote pos="d"]"J’aimerais avoir une autre chance de les jouer sur une série de playoffs."[/superquote]Si ce duel de génération enflamme les débats, c'est aussi parce qu'il n'y a pas si longtemps, une rencontre Los Angeles Lakers - San Antonio Spurs était l'un des plus grands classiques de la NBA. Même si maintenant c'est devenu un match plus que banal, cette rivalité a marqué l'histoire de cette ligue notamment grâce aux affrontements entre Bryant et Duncan. Cette nuit, les deux hommes vont se faire face pour la 78ème fois, il faut savoir que ce duel tourne normalement à l'avantage du Texan en saison régulière avec 27 victoires sur 47 rencontres. Mais bien sûr, l'histoire retiendra des séries de playoffs tout simplement exceptionnelles notamment en 2003 ou encore en 2004. D'ailleurs selon le site BasketballReference.com, les deux hommes livrent à chaque fois le meilleur d'eux-mêmes lors de ces duels l'un contre l'autre en playoffs. Attention, les chiffres sont ahurissants : Bryant cumule 28,2 points, 5,9 rebonds, 4,7 passes décisives et 1,4 interceptions par match, alors que Duncan enregistre 25,2 points, 13,6 rebonds, 4,2 passes décisives et 2,3 contres par match sur 30 confrontations en playoffs. Nostalgique, Kobe Bryant aimerait d'ailleurs retrouver cette ambiance et ces séries contre les hommes de Gregg Popovich :
"J’aimerais avoir une autre chance de les jouer sur une série de playoffs. J’aimerais vraiment ça, quelques uns de mes plus beaux souvenirs sont contre eux."
À 38 et 36 ans, les deux joueurs vivent actuellement leurs dernières saisons au sein de la ligue et on ne devrait pas retrouver les deux franchises l'une contre l'autre lors des playoffs avant la fin de leurs carrières. Mais si au lieu de les comparer, on se contenter d'apprécier le spectacle offert par ces deux futurs Hall-of-famers tout en faisait l'éloge de leurs carrières respectives ?

Un respect mutuel

Entre ces deux grands champions, l'admiration est bien évidemment mutuelle. Il faut tout de même se rendre compte qu'ils se sont partagés 10 des 15 derniers titres de champion NBA, ce chiffre est tout simplement démentiel et prouve bien la domination de ces deux hommes sur cette génération. Il y a quelques jours, Gregg Popovich n'a d'ailleurs pas hésité à rendre un vibrant hommage à Kobe Bryant, mais le respect est vraiment dans les deux sens. Le Black Mamba s'est récemment confié pour USA Today au sujet des Spurs, on ressent dans les propos du #24 des Angelenos une grande admiration et une certaine pointe de jalousie envers la dynastie des Texans. En effet, alors que Los Angeles Lakers galèrent actuellement avec une fin de cycle évidente, les Spurs ont trouvé la clé pour rester au sommet sur le long terme, une prouesse qui impressionne même Kobe Byrant :
"Une partie de moi est un peu jalouse, mais la situation est différente. Ils ont eu de la régularité, un noyau et nous ne l’avons pas eu. Nous avons eu nos hauts et nos bas, mais nous avons réussi à inverser la tendance très rapidement et nous avons pu rivaliser, remporter des titres donc il ne faut pas se plaindre. Il y a plusieurs façons d’y arriver et ils l’ont fait avec régularité et nous nous l’avons fait ainsi. C’est comme ça."
En effet, c'est la grande force des Spurs, la stabilité de son effectif et de ses hommes forts. Depuis plus de 10 ans, le Big 3 est resté inchangé avec le même homme fort à la base de tout : Gregg Popovich. D'ailleurs, dans cet entretien, Kobe Bryant semblait un brin mélancolique et on sent qu'il aurait aimé poursuivre l'aventure tout au long de sa carrière avec Phil Jackson, Lamar Odom, Pau Gasol, Derek Fisher ou encore Andrew Bynum. Confronté à la dure réalité avec les Lakers, l'arrière a parfaitement conscience qu'il est difficile de rester au top aussi longtemps et c'est pour cette raison qu'il est d'autant plus admiratif de Tim Duncan :
"L’avantage qu’ils ont et la chance qu’a eu Duncan, c’est qu’ils ont les mêmes joueurs depuis qu’il est arrivé. Ça aide vraiment. Il y a Manu, Tony, ces gars ont traversé des hauts et des bas, mais ils ont cette promiscuité sur laquelle ils se sont basés. Il a le même coach et le même système depuis toujours. Ici j’ai connu tellement de coachs, tellement de systèmes différents, c’est fou. Mais j’aime regarder Duncan, ce qu’ils ont réussi à faire est à part."
[superquote pos="g"]"Kobe Bryant est le compétiteur ultime, il veut gagner et il veut le faire bien."[/superquote]Superbe hommage de la part de Kobe Bryant envers l'un de ses plus grands rivaux, on a même l'impression qu'il aurait apprécié évoluer dans les mêmes conditions. Mais bien évidemment, la star de Lakers n'est pas le seul à attendre ce duel avec impatience, même si la franchise californienne n'est plus vraiment à la hauteur, ça reste un véritable rendez-vous pour les Texans. Interrogé à ce sujet, Tim Duncan n'a d'ailleurs pas hésité à rendre la pareille à Bryant :
"Kobe Bryant est le compétiteur ultime, il veut gagner et il veut le faire bien. Le voir revenir à ce niveau après une blessure aussi dévastatrice, c'est vraiment bien. C'est bon de le voir sur les parquets, on ne veut jamais voir quelqu'un à terre."
Comme toujours, l'intérieur des Spurs est très classe dans ses propos. Et même si ce n'est plus vraiment ce que c'était, un affrontement entre Tim Duncan et Kobe Bryant reste un grand rendez-vous. Ce 78ème affrontement sera l'un des derniers et on se doit d'en profiter ! Pour terminer, on laisse le mot de la fin aux deux coaches : Byron Scott et Gregg Popovich :
"Ils sont à égalité. Kobe sera l'un des plus grands arrières de l'histoire et Tim sera l'un des plus grands ailier-forts de l'histoire", a réagi Byron Scott.   "Ils n'ont besoin d'aucune motivation supplémentaire. Ils ont ce qu'il faut pour trouver leur propre source de motivation, et ils ont conscience de ce qu'ils doivent faire pour rester performants sur le parquet. Une chose est sûre, ils ont pris soin d'eux-mêmes pour avoir ces carrières et ils aiment ce jeu", a déclaré Gregg Popovich.
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest