Tokyo, Nairobi et la Casa de Papel de retour, Bodiroga humilie Melo et Booba snobe Benzema

Tokyo, Nairobi et la Casa de Papel de retour, Bodiroga humilie Melo et Booba snobe Benzema

Les temps sont durs, mais le retour de la Casa de Papel, la douceur de Tokyo, Nairobi et Raquel, et les aventures internet de Booba sont entre autres là pour nous refiler la patate !

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

08h30 : Allez, je commence à taffer. Aujourd’hui, je sens que je suis une machine, je vais être hyper productif. Je suis comme les mecs de startup qui postent sur LinkedIn, rien ne peut m’arrêt…

08h30 et 8 secondes :Papa, pour mon devoir d’école, j’ai fait un collage en découpant dans des vieux journaux, ça te plaît ? J’ai pris dans la pile avec marqué Slam dessus, que tu ne lis jamais, maman m’a dit que j’avais le droit. Elle est vraiment rigolote maman, elle a éclaté de rire en me disant ça.

08h32 : Je n’ai plus envie de rien faire, je n’ai plus goût à quoi que ce soit. Liliane ne veut plus me faire de câlins, mes mômes sont aussi tarés et usants que Russell Westbrook, je ne peux pas sortir de chez moi pendant un mois, et maintenant ma collection de Slam ? A quoi bon tout ça ?

10h08 : 25 minutes que je regarde ça en boucle, ça me réconcilie avec la vie. Baudelaire n’aurait pas pu créer quelque chose de plus beau.

11h45 : Juste quand je pensais ne pas pouvoir plus détester Drake, je tombe sur ça :

Si le Karma existe, Pusha-T devrait sortir un nouveau morceau dans 5… 4… 3… 2…

En tout cas, j’espère que Drake revivra ce moment éternellement dans ses cauchemars :

12h16 : Le coronavirus, la crise financière qui se prépare, le réchauffement climatique… tout ça c’est grave. Mais y’a pire. Booba a unfollow Benzema sur Instagram après que ce dernier ait apporté son soutien à Bassem. Et ça, pour une partie de la population française née en 2000, c’est un drame.

14h11 : Et pendant ce temps, Patty Mills et Steven Adams jouent ensemble à la guitare, via Facetime.

Un Australien qui s’entend avec un Néozélandais ?! Le confinement aura vraiment fait beaucoup de mal.

14h32 : Bordel, demain, la saison 4 de La Casa de Papel sort à 9h. Obligé je me lève à 5h, je taffe comme un chien pour être libre à 9h et je pose mon aprèm et je me fais une journée complète. J’ai pas attendu quelque chose avec autant d’impatience depuis les débuts d’Anthony Bennett. Tiens je vais demander sur gchat aux autres de la rédac’ s’ils vont regarder.

14h33 : 30 secondes chrono et ça parle déjà de la douceur de Tokyo…

15h12 : Minçophobie ordinaire : « Le personnage de Tokyo m’énerve, mais elle est très hot pour une mince »

15h44 : AAhhh Antoine, c’est un bon, je ne suis pas le seul à avoir de la tendresse pour Nairobi et son charme si particulier. OK, Tokyo est peut-être plus belle, mais Nairobi y a un vrai truc. Tokyo c’est Stephen Curry, toute mignonne archi fraîche, plaît à tout le monde mais un peu énervante, Nairobi c’est Lou Williams, ce flow atypique, cette sensation qu’elle va t’emmener techniquement dans des contrées inexplorées. Un peu comme ma Liliane d’ailleurs.

16h32 : Allez, je balance le point de non-retour de la conversation : « En fait Tokyo finit par m’insupporter, je crois même que je préfère me taper Raquel ». Bon, Tokyo est fraîche quand même. Mais c’est un peu comme un rookie athlétique trop fougueux qui fonce partout. Raquel, en vétéran, c’est comme les grands dans leurs dernières années, ils ne pouvaient plus courir partout, ils savaient parfaitement quand utiliser leur énergie.

16h58 : « Raquel, c’est Jason Kidd, la science du jeu, la passe parfaite, elle t’envoie au dunk comme K-Mart. » Pas faux, mais merci Antoine : je kiffais Raquel jusqu’à ce que tu la compares à J-Kidd. Je le déteste, j’ai jamais trop su pourquoi, délit de sale gueule sans doute.

17h03 : « En tout cas, Raquel à son prime, c’est à mon avis au moins aussi bien que Tokyo à son prime. »

17h03 et douze secondes : Shaï est une machine, un stalker de génie. Il nous a trouvé Raquel à 25 ans :

17h05 : Bon, ok. Mais je maintiens, bordel ! C’est ma marotte (cf mon journal d’hier), on peut comparer, on peut comparer à travers les époques. L’idiot de base voit Chamberlain, Russell ou Jerry West jouer et il se dit qu’ils ne tiennent pas la distance face à Shaq, Anthony Davis ou Kobe. Sauf que si tu les translates à notre époque… rien que déjà le fait de grandir avec les mêmes modèles que les générations récentes ferait que leur gestuelle, leur flow serait différent. Si en plus tu rajoutes dans leur formation les techniques d’entraînement actuelles, physique et technique, les gars seront bien évidemment toujours des monstres, ça ne fait aucun doute. Pour Raquel, c’est pareil, là sur la vidéo, on la voit avec un flow de l’époque archi-dégueulasse, mais tu mets la Raquel des 25 ans à l’époque actuelle, avec les mêmes techniques de mise en avant… Wilt, Jerry, et Raquel seraient All-Stars aujourd’hui. Point barre.

17h12 : « Oh les gars, trois heures qu’il y a pas une news. Vous croyez vraiment qu’on vous paye pour parler des meufs de la Casa de Papel ??? Putain, mais sérieux ? » Mes boss me font penser à Liliane des fois. Comme si le retour de Game of Zones était plus important que le retour de Casa de Papel…

18h01 : Le confinement, c’est aussi l’occasion de réviser ses classiques et, au détour d’une recherche YouTube, je me suis mangé ça de plein fouet !

Mais à quel moment est-ce que la vie s’est mise à fuser à la vitesse de John Wall sans ses béquilles pour que ça fasse déjà 25 ans que l’album d’Ol’ Dirty Bastard est sorti ? Du coup, les enfants ont pris une dose sévère de “Shimmy Shimmy Ya” et de “Brooklyn Zoo”. J’ai jamais autant kiffé leur faire l’école à la maison !

18h42 : J’imagine la tête de Justin Timberlake quand il se rend compte qu’il est en TT et qu’il finit par capter que c’est à cause de Matt Pokora.

via GIPHY

C’est un peu comme si Wilt Chamberlain s’était retrouvé en TT à cause de Dwight Howard.

19h13 : Rotation de tête à droite. Rotation de tête à gauche. Quelques roulements d’épaule. Le moment arrive. Je visualise déjà ce qui va se passer. Concentré, concentré. Prêt mentalement. Prêt physiquement. Le short enfilé. Le t-shirt aussi. Les chaussures bien lacée. Toujours la droite en premier. Ok, je souffle. Une fois. Deux fois. J'agrippe la poubelle et… C’est parti ! Boom, ma progéniture ouvre la porte en gueulant “allez papa” ! Le chrono est lancé. Je dévale les escaliers quatre à quatre, bousculant au passage la voisine du deuxième qui remontait ses courses - putain elle a pas compris que les épreuves sportives se disputaient à huit clos en ce moment ? - elle m’a retardé un peu mais ça va je suis en avance au deuxième temps de passage. Arrivé en bas, j’ouvre le local poubelle en 2-2 (une technique à une main que je répète depuis quelques jours) et je balance la poubelle… Oui c’est dedans !!!! Hop, hop, hop, on remonte les marches quatre à quatre et… tooooop ! 44 secondes 26 ! Nouveau record !

20h05 : On a tous un pote qui a une mécanique de shoot absolument apocalyptique mais qui croque comme un cochon et célèbre chaque panier comme un game winner. Le mien s’appelle Sylvain. A 35 ans, il continue d’être le king du playground en bas de chez lui et d’envoyer du 4/35 “on a daily basis”.

23h12 : Putain, mais même en confinement j’arrive après tout le monde. Comment j’ai pu passer au travers de ça ?

Propre en plus la réaction de Will Smith !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest