Tom Chambers, son dunk est-il le plus sous-coté de l’histoire ?

Tom Chambers a claqué un dunk invraisemblable un soir de janvier 1989. Aujourd'hui, il aurait cassé le net avec cette prouesse.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / WOAH
Tom Chambers, son dunk est-il le plus sous-coté de l’histoire ?

Quand on pense à la NBA et aux plus gros dunks réalisés dans des matches - les concours, c'est une science à part - on en revient généralement aux exploits de Michael Jordan, Scottie Pippen, John Starks, Shawn Kemp, Vince Carter ou, plus récemment, Blake Griffin. Si les puristes et les anciens le connaissent, Tom Chambers est en général un peu oublié du grand public pour l'invraisemblable tomar qu'il a placé sur Mark Jackson.

Le 27 janvier 1989, lors d'un match entre les Phoenix Suns et les New York Knicks, Tom Chambers, poste 4 agile, habile et déjà un peu shooteur, a marqué les esprits. Lancé à vive allure et après un premier appui près de la ligne des lancers, il s'est envolé vers le cercle en percutant Jackson genou contre poitrine avant d'allumer le cercle. L'effet visuel était assez fou à l'époque et la scène reste superbe, même 31 ans après.

Chris Webber avait notamment désigné ce dunk comme son préféré.

"Je me souviens de cette action, c'est l'une des plus belles que j'ai pu voir en NBA. Tom Chambers remonte la balle en contre-attaque, quasiment en deux contre un. Il décolle sur ses deux pieds et son genou vient au milieu de la poitrine de Mark Jackson. Ça lui a permis de s'élever encore un peu plus et d'aller s'accrocher au cercle.

Je me souviens m'être dit que c'était un mec de 2,08 m qui était agile et bougeait comme un petit. Il a presque mis sa tête dans le cercle... C'est l'un des dunks les plus dingues que j'ai vus et la preuve que quand les grands attaquent le cercle, les petits feraient mieux de s'écarter !"

On vous avait donné des nouvelles de Tom Chambers, qui fête ses 61 ans aujourd'hui, dans notre article sur les Phoenix Suns de 92-93.

Une fois sa carrière achevée, Chambers s'est concentré sur sa passion pour la chasse en achetant un ranch à North Ogden dans l'Utah, non loin de Salt Lake City où il avait terminé son parcours. L'expérience n'aura pas duré longtemps. Phoenix manquait trop à Tom Chambers, revenu en Arizona pour y occuper un rôle chez les Suns auprès de la communauté. Il s'est définitivement installé à Scottstdale avec sa famille.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest