Tom Thibodeau-Minnesota, le mariage parfait

Tom Thibodeau a du pain sur la planche et un projet très ambitieux à mener dans le Minnesota.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Analyse
Tom Thibodeau-Minnesota, le mariage parfait
La nouvelle que vient d'annoncer Adrian Wojnarowski, le pape du scoop US, est aussi excitante que pleine d'implications pour les Minnesota Timberwolves. La franchise de Minneapolis va engager Tom Thibodeau, l'ancien coach des Chicago Bulls, pour les 5 prochaines années (et un chèque de 10 millions de dollars par an) avec une double casquette, celle de coach et de président des opérations basket, pendant que son ancien collègue chez les New York Knicks Scott Layden occupera le poste de General Manager après avoir été assistant GM à San Antonio. Les Wolves, en mode reconstruction depuis le départ de Kevin Love pour Cleveland, ne pourront bientôt plus jouer le rôle de l'équipe jeune qui se contente des dernières places de la Conférence Ouest. Depuis le décès de Flip Saunders, "Minny" est orpheline d'un patron du secteur sportif capable de porter un vrai projet. C'est exactement ce que vient apporter "Thibs". Qui d'autre sur le marché que Tom Thibodeau pouvait mieux aider Andrew Wiggins, Karl-Anthony Towns, Zach LaVine ou Shabazz Muhammad à passer un vrai cap et à leur inculquer des valeurs qu'ils ignorent pour le moment ? Quel autre coach aura immédiatement le respect des joueurs les plus expérimentés du vestiaire, si toutefois ils sont encore là l'an prochain, que sont Kevin Garnett ou Tayshaun Prince ? Wiggins et Towns ont tous les deux des qualités exceptionnelles et une éthique de travail qui doivent leur permettre d'être des two-way players dominants ou au moins de niveau All-Star à un moment de leur carrière. La patte Thibodeau pourrait justement les aider dans cette voie. Depuis qu'il a quitté l'Illinois, les Bulls sont tactiquement très loin du compte et nettement moins impressionnants sur tous les plans malgré les efforts du rookie Fred Hoiberg. Leur absence en post-saison pour la première fois depuis 7 ans malgré un effectif plus qu'acceptable est un signe du vide laissé par "Thibs".

Il peut boucler la boucle

La franchise du Minnesota a beau être l'une des moins sexy et performantes de la ligue depuis 10 ans, le frémissement ressenti par intermittence ces derniers mois nous fait dire qu'un type de la trempe de "Thibs", avec sa gouaille et son expérience du haut niveau (on l'oublie souvent mais il a aussi fait partie de la "galaxie" Gregg Popovich en étant son adjoint pendant trois ans), peut permettre aux Wolves de chambouler un peu l'ordre établi à l'Ouest et mettre fin à 12 saisons consécutives sans playoffs. Alors qu'il approche de la soixantaine, Tom Thibodeau a l'occasion, en s'engageant sur le long terme, de boucler la boucle. Avant d'être le spécialiste défensif des Spurs, des Sixers, des Knicks, des Rockets et des Celtics, c'est à Minneapolis qu'il a débuté sa carrière en NBA entre 1989 et 1992, sous la coupe de Bill Musselman. "Tom est jeune, mais c'est un vrai cerveau en matière de basket. Il a un bel avenir et je suis ravi qu'il nous rejoigne", avait alors déclaré le prophétique Musselman, décédé prématurément il y a 15 ans. Pour la première fois de sa carrière, Thibodeau se retrouve avec les pleins pouvoirs, à la manière d'un Doc Rivers à Los Angeles ou d'un Stan Van Gundy à Detroit. Il reste désormais à voir si les jeunes Wolves sauront satisfaire leur exigeant nouveau boss sur le plan de la rigueur tactique. Si tel est le cas, il faudra alors peut-être compter sur Minnesota dès l'an prochain pour décrocher l'une des 8 premières places à l'Ouest...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest