Et dire que Tony Parker a failli être drafté par les Boston Celtics…

BasketSessionPar BasketSession Publié

Véritable légende des San Antonio Spurs, le meneur Tony Parker a été pourtant proche de ne jamais jouer avec la franchise texane.

La nuit prochaine, les San Antonio Spurs vont rendre un immense hommage à Tony Parker. L'ancien meneur de jeu va voir son maillot, et son numéro 9, retiré par la franchise texane. Sélectionné au #28 pick de la Draft NBA 2001, le Français a marqué cette équipe de son empreinte. Avec notamment 4 titres NBA remportés. Mais comme souvent dans cette Ligue, cette belle histoire n'aurait pu jamais avoir lieu. Car en 2001, Parker a été tout proche, mais vraiment tout proche, d'être récupéré par les Boston Celtics. C'est simple, les scouts et tous les dirigeants des Celtics militaient à l'époque pour la sélection, au #21 pick, du jeune talent tricolore. Tous sauf un, Red Auerbach.

Selon les informations du journaliste Mike Monroe de The Athletic, la légende des Celtics, à l'époque président, a mis son veto ! Vraiment pas fan des meneurs européens, Auerbach se montrait sceptique sur la capacité de Parker à s'adapter à la NBA. Au grand dam de la direction des Celtics, qui avait été séduite par les essais de TP. Finalement, Red Auerbach a imposé sa décision et a choisi Joe Forte. Un joueur qui sortait d'un programme universitaire dirigé par l'un de ses amis. Une décision bien évidemment perdante. Forte n'a joué que 8 matches lors de la saison rookie (0,8 point, 0,8 passe décisive, 0,8 rebond en 4,9 minutes de moyenne) avant d'être envoyé aux Seattle Supersonics, où il ne sera pas conservé. Et de son côté, Tony Parker a eu une magnifique carrière à San Antonio.