Tony Parker : « Les grandes équipes doivent gagner les bons matches »

Heureux d'avoir remporté le quart de finale, Tony Parker a déjà l'Espagne dans sa ligne de mire.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Équipe de France
Tony Parker : « Les grandes équipes doivent gagner les bons matches »
C'est un Tony Parker souriant mais pas euphorique qui rentrait tranquillement au vestiaire hier soir après la belle victoire en quart face à la Slovénie. Agressif et concentré pendant les 40 minutes, le meneur des Spurs termine le match avec 27 pts au compteur et un excellent 8/9 aux lancers francs.
"C'était génial cette ambiance, j'étais tout excité. T'as tout le monde contre toi et tu n'a pas beaucoup de gens qui mettent une pièce sur toi (il rigole), c'est bien... Je suis très fier d'être français, de porter ce maillot, et les gens sont fiers de nous. C'est pour des victoires comme ça que je viens en équipe nationale", déclarait-il en interview à l'Equipe.
Mais, comme il l'expliquait, rien n'est encore fait. Gagner ce match, c'était le minimum pour accéder à la demi et jouer une médaille. Et, une fois de plus, c'est l'ogre espagnol qui se pointe face aux Français.
"Les grandes équipes doivent gagner les bon matches. C'est ce qu'on fait avec les Spurs. Les Espagnols étaient quatrièmes (de leur groupe) et ils ont aussi gagné. C'est la culture de la gagne."
Pour autant, Tony Parker expliquait qu'il était heureux de pouvoir enfin affronter ses meilleurs ennemis, espérant ainsi enfin mettre fin à une terrible série de défaites face à la sélection ibérique.
"J'espère que la roue va tourner. C'est la référence (l'Espagne), une génération dorée. Notre génération et la leur avons gagné beaucoup de matches donc c'est toujours face à eux qu'on joue les médailles. On va bien se reposer et on va voir ce qu'on peut faire de mieux. On n'était pas passés loin de la victoire contre eux à Montpellier (85-84). On avait bien joué contre eux ce soir là, il va falloir essayer de reproduire le même match."
Pour les bookmakers, l'Espagne, tenante du titre, est le grand favori. Avec une cote de 2,5 en moyenne (contre 1,35 pour l'Espagne), l'équipe de France n'aura donc pas spécialement de pression. Rendez-vous demain soir à 21h.
Afficher les commentaires (21)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest