Tony Parker : « J’espère que nous pourrons retourner en finale »

L'élimination contre OKC a laissé des traces, mais Tony Parker et SA veulent revenir encore plus forts.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Tony Parker : « J’espère que nous pourrons retourner en finale »
Où en sont les Spurs ? Quelles sont leurs ambitions cette saison ? Comme tous les ans, San Antonio soulève les doutes des observateurs. Après une élimination douloureuse contre le Thunder en finale de conférence l'an dernier, San Antonio porte encore les stigmates de la déception à l'image de Gregg Popovich qui a toujours du mal à digérer une série pourtant parfaitement entamée par ses hommes.
« Nous ressentons toujours la douleur de la défaite contre Oklahoma City », a confié Pop lors du Media Day. « Quand vous menez 2-0 en finale de conférence et que vous ne concrétisez pas, ça fait mal. »
Même son de cloche du côté de Tony Parker qui pensait voir les Spurs lancés sur la voie royale vers la finale.
« J’y pense encore. C’est parfois difficile de comprendre le basket. Vous gagnez 20 matchs de suite, vous pensez que vous jouez à votre meilleur niveau, ensuite vous perdez quatre fois d’affilée. C’est dur à comprendre. C’est la beauté du sport, parfois c’est génial et parfois c’est très douloureux. »
Néanmoins, en atteignant les finales de conférence, les Spurs ont démontré que leur vieille garde incarnée par Tim Duncan et Manu Ginobili avait toujours de la ressource et qu'elle pouvait compter sur les jeunes pousses de San Antonio qui commencent à s'affirmer dans le collectif de Popovich.
« Je pense que le plus important pour nous, ce sont tous ces jeunes joueurs qui auront une année d’expérience en plus. Ils ont joué en playoffs et participé à de grands matchs. Je pense que ça va être très précieux pour nous. »

Gregg Popovich : «  Nous voulons que Leonard soit un Spur à vie »

  Symbole de cette génération montante, Kawhi Leonard a parfaitement rempli son rôle. Auteur d'une saison de rookie durant laquelle il aura progressé de façon continue, l'arrière/ailier des Spurs devrait voir son rôle s'agrandir cette saison. Greg Popovich est en tout cas déjà convaincu par les performances du joueur de 21 ans qu'il souhaite voir rester à San Antonio le plus longtemps possible.
« Il sera un Spur à vie si les planètes, les agents et tout ce genre de trucs s’alignent. Nous voulons qu’il soit un Spur à vie. C’est une éponge car il absorbe l’information, il va la chercher et il ajoute de l’éthique de travail à cela. »
En attendant, la bande à TP va tenter de faire aussi bien, voir mieux que la saison dernière. Les Spurs espèrent toujours être un candidat au titre et pour cela il faudra resserrer la défense comme l'indique le meneur français.
« Je pense qu’offensivement nous avons joué notre meilleur basket depuis que je suis là. La manière dont circule le ballon, la façon dont nous marquons, nous avons eu beaucoup d’armes. Notre banc est très bon. Je pense qu’offensivement, nous pouvons être encore meilleurs que nous l’étions les années où nous avons remporté le titre. Défensivement, je pense que nous sommes très, très loin, 15 ou 16 ème ou quelque chose comme ça. Ce n’est pas suffisant si vous voulez aller jusqu’au bout. Nous devons au moins être dans le top 10 ou dans le top 5. Je pense que c’est dans ce domaine que nous devons le plus progresser. »

Tony Parker : « Nous devons être plus méchants »

  Il faudra certainement être encore plus fort que la saison dernière pour San Antonio. Les Spurs, qui se sont écroulés en finale de conférence contre OKC vont avoir de sérieux concurrents à l'Ouest cette saison. Les Lakers sont à nouveau à classer dans la catégorie poids lourds. Les Texans devront être impitoyables avec leurs adversaires et se souvenir des conseils de Popovich qui avait exhorté ses joueurs à sortir les crocs lors du Game 1 contre le Thunder.
« Nous devons jouer plus « nasty » comme dit Pop, plus méchant », ajoute Parker. « Toute la saison nous devrons jouer comme ça. Dès le début, dès le premier jour d’entraînement, nous devons montrer que nous voulons aller jusqu’au bout. Nous étions tout proche l’an dernier. Les opportunités se font très rares. J’espère que nous pourrons retourner en finale de conférence et avoir la possibilité de retrouver les finales. »
Sur le déclin, en fin de cycle, c'est toujours la même rengaine avec les Spurs à chaque début de saison. Et comme tous les ans, il faudra certainement encore compter avec eux...
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest