Tony Parker : « Kawhi et LaMarcus vont m’aider à jouer plus longtemps »

De retour à son meilleur niveau cette saison, Tony Parker entend désormais profiter de la présence de Kawhi Leonard et de LaMarcus Aldridge pour prolonger sa carrière le plus longtemps possible.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Tony Parker : « Kawhi et LaMarcus vont m’aider à jouer plus longtemps »
Drafté en 2001 par les San Antonio Spurs, Tony Parker a à de nombreuses reprises évoqué son envie d'atteindre les vingt saisons sous la tunique texane. Mais alors qu'on le croyait désormais sur le déclin après un exercice 2014-2015 perturbé par les blessures et un Euro des plus décevants, le meneur français semble vivre une nouvelle jeunesse cette année après une première partie de saison durant laquelle il a retrouvé toute son influence et son efficacité (13,1 points de moyenne à 53,4%, 32,4% à 3-points, 5,1 passes, 2,6 rebonds). Un retour en grâce pour le moins inattendu que "TP" attribue à l'émergence Kawhi Leonard et à l'arrivée de LaMarcus Aldridge qui lui permettent désormais d'évoluer dans un rôle plus en retrait et donc moins éprouvant pour ses jambes de 33 ans.
« Ça nous aide vraiment que Kawhi et LaMarcus soient là qu’ils jouent aussi bien», a-t-il ainsi confessé à USA Today. « Ça va m’aider à jouer plus longtemps, c’est certain. Si Kawhi et LaMarcus n’étaient pas là, quand Timmy et Manu auraient pris leur retraite, peut-être que je n’aurai joué qu’une ou deux saisons avant de me retirer à mon tour. »
Son but désormais ? Continuer d'être performant le plus longtemps possible avec les Spurs tout en transmettant le flambeau à la nouvelle génération.
« Maintenant qu’ils sont là, ça me donne envie d’être là pour les jeunes joueurs. Je veux aider les jeunes de la même manière que Timmy et Manu. Je veux faire la même chose. Nous sommes une grande famille et il y a tellement une bonne ambiance que ça donne envie de rester. »
Et hors de question pour lui de penser à la future retraite des deux autres membres historiques du "Big Three" texan qui pourraient tirer leur révérence à l'issue de la saison.
« Je ne sais pas », répond Tony Parker, interrogé sur les intentions de ses deux compères en vue de l'année prochaine. «  Pour être honnête avec vous, je n’en sais rien. On ne peut jamais savoir car ça fait trois ou quatre ans que c’est comme ça… »
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest