Top 100 des Free Agents 2015 : tous les joueurs disponibles !

Voici votre guide complet de la free agency avec la liste des joueurs disponibles, une rapide description de leur profil ainsi que les éventuelles franchises intéressées.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Top 100 des Free Agents 2015 : tous les joueurs disponibles !
Dans quelques heures, la NBA va vibrer au rythme de la Free Agency ! Comme tous les ans, l’intersaison va débuter le 1er juillet, les franchises seront ainsi officiellement autorisées à négocier avec les free agents. Et cette édition 2015 promet d’être particulièrement intéressante avec de gros poissons susceptibles d’agiter le marché comme un certain LaMarcus Aldridge. Puis est-ce qu’une gigantesque surprise, comme l’an dernier avec le départ de LeBron James du Miami Heat pour les Cleveland Cavaliers, ne va pas dynamiter les prochaines semaines ? Comme toujours sur BS, on va faire de notre mieux pour relayer le plus rapidement possible les rumeurs, les officialisations et nos analyses afin de vous faire vivre cette Free Agency à fond ! Pour être parfaitement au point sur cette édition, nous avons décidé de vous faire parvenir la liste détaillée du top 100 des joueurs disponibles (avec 20 éléments par poste pour une certaine cohérence) cet été ainsi que quelques mots sur leur profil ou les franchises susceptibles de les recruter. On tâchera d’actualiser la liste selon les dernières nouvelles (signatures, options activées, etc).

Le top 20 des Meneurs de jeu

1# Goran Dragic : Après une superbe saison 2013-2014, le meneur slovène s’est un peu perdu dans le marasme des Phoenix Suns et du trio qu’il a formé avec Eric Bledsoe et Isaiah Thomas. Plutôt à son aise depuis son trade en février dernier au Miami Heat, il va être assurément courtisé par les franchises en quête d’un meneur, on évoque notamment les piste des Los Angeles Lakers et des New York Knicks. Pour l’instant, le Heat serait en pole avec une proposition de 80 millions de dollars sur 5 ans. 2# Brandon Knight (restricted) : Débarqué aux Phoenix Suns en février dernier lors d'un trade à trois équipes en provenance des Milwaukee Bucks, il a convaincu tout le monde à Phoenix et le conserver est l'une des priorités des dirigeants des Suns. Le garçon a réalisé la meilleure carrière de sa saison notamment en début d'année avec les Milwaukee Bucks, il était tout simplement très proche de devenir un All-Star. Logiquement, il devrait prolonger pour 70 millions de dollars sur 5 ans avec les Suns. 3# Rajon Rondo : Quel avenir pour l’ancien meneur des Boston Celtics ? Après un passage complétement raté aux Dallas Mavericks, sa cote est un peu plus basse sur le marché, mais ses qualités de passeur restent appréciées dans la Ligue. De nombreuses franchises seraient intéressées par ses services : Houston Rockets, les New York Knicks, les Los Angeles Lakers ou encore les Sacramento Kings. La franchise dirigée par Vlade Divac serait d’ailleurs prête à tout pour lui. 4# Reggie Jackson (restricted) : Transféré il y a quelques mois du Thunder d’Oklahoma City aux Detroit Pistons, le meneur est estimé par Stan Van Gundy. Selon les dernières informations, Motor City va tout faire pour le conserver afin de l’associer avec Brandon Jennings. 5# Patrick Beverley (restricted) : Avec un petit salaire jusqu’à maintenant (900 000 dollars), il va prendre une belle augmentation cet été. Avec son statut de restricted, Beverley pourrait bénéficier d’une grosse offre d’une autre franchise pour prolonger son contrat avec les Houston Rockets. La franchise texane reste sa priorité et Daryl Morey, le GM des Rockets, veut avant tout conserver son effectif actuel, donc… 6# Jeremy Lin : Après une saison très compliquée aux Los Angeles Lakers, l’ancien joueur des New York Knicks espère relancer sa carrière. Plutôt « bankable » à cause de son aspect « marketing », il est suivi par de nombreuses franchises dont les Dallas Mavericks, les Charlotte Hornets et même les New York Knicks… 7# Mo Williams : Auteur d’une belle saison (17,2 points de moyenne aux Charlotte Hornets !) malgré un trade en cours d’année, Mo Williams dispose d’une belle cote sur le marché. Certaines rumeurs ont annoncé qu’il était intéressé par un retour aux Cleveland Cavaliers pour à nouveau jouer avec LeBron James. Son profil va forcément plaire aux dirigeants des Cavs. Seul obstacle ? Il cherche un contrat sur plusieurs années… 8# Aaron Brooks : Pour son retour en NBA, le petit meneur n’a pas déçu aux Chicago Bulls en étant toujours capable d’apporter son énergie en sortie de banc. Malgré une certaine inconstance, il peut clairement prétendre à être un back-up dans une bonne franchise. 9# Beno Udrih : Excellent dans un rôle de remplaçant derrière Mike Conley, il se montre souvent à son avantage malgré un temps de jeu réduit. Une piste crédible pour de nombreuses franchises. Néanmoins, sa blessure à la cheville lors des derniers playoffs devrait rendre un départ des Memphis Grizzlies compliqué. 10# Cory Joseph (restricted) : Jeune, talentueux, mais encore peu utilisé par les San Antonio Spurs, le meneur pourrait profiter de l’intersaison pour décrocher un joli contrat. Néanmoins, la franchise texane garde la main sur ce dossier. 11# Matthew Dellavedova (restricted) : Avant les playoffs, avant les Finales NBA, l’Australien n’aurait peut-être même pas été dans notre top 20… Mais après ses récentes performances, il va forcément recevoir des propositions cet été. Les Cavs ont l’intention de le conserver, mais peut-être pas à n’importe quel prix… 12# Jameer Nelson : Débarqué aux Denver Nuggets cette année, il a décidé de décliner sa « player option » afin de devenir free agent. Cependant, il pourrait rester à Denver puisque la franchise aimerait beaucoup le conserver. En cas de trade de Ty Lawson, il pourrait épauler Emmanuel Mudiay dans sa progression. 13# Norris Cole (restricted) : Double champion NBA avec le Miami Heat, il a été transféré aux New Orleans Pelicans en février dernier. Il n’a pas vraiment été bluffant mais ses dirigeants penseraient à le conserver comme back-up de Jrue Holiday. 14# Nate Robinson : Après une dernière pige avec les Los Angeles Clippers, il va se retrouver à nouveau sur le marché cet été à la recherche d’un contrat sur plusieurs saisons. Clairement sur la fin de sa carrière, il va avoir du mal à convaincre un prétendant pour le titre. 15# Austin Rivers : Auteur de quelques belles performances depuis son arrivée aux Los Angeles Clippers, le fils de Doc Rivers devrait être conservé par la franchise californienne afin d’être le back-up de Chris Paul. Un jeune joueur plutôt solide dans la rotation d’un prétendant pour le titre. 16# C.J Watson : Malgré une saison plutôt convenable avec notamment 10 points de moyenne, il ne sera normalement pas conservé par les Indiana Pacers. Un joueur susceptible d’apporter du scoring en sortie de banc. 17# Ishmael Smith : Dans la galère des Philadelphia Sixers, il a réussi à tirer son épingle du jeu en compilant 12 points et 6 passes décisives de moyenne. Très apprécié par ses partenaires et notamment par Nerlens Noel, Smith devrait recevoir une proposition des 76ers. 18# Alexey Shved : Encore un joueur qui a profité de la galère d’une équipe pour faire son trou, en l’occurrence celle des New York Knicks. Le joueur extérieur russe a convaincu Phil Jackson et le Master Zen a l’intention de conserver Shved cet été. 19# J.J. Barea : Décevant aux Minnesota Timberwolves, il s’est encore une fois relancé aux Dallas Mavericks en s’intégrant parfaitement dans la rotation de Rick Carlisle. Pour la suite de sa carrière, il devrait privilégier les Mavs mais tout va dépendre du contrat qu’il va demander… Les Mavs auront d’autres priorités. 20# Andre Miller : Il est vieux, il est lent… Mais il est tellement précieux ! Avec un QI basket largement au-dessus de la moyenne, Andre Miller peut toujours contribuer au succès d’une franchise NBA. Avec la nomination de George Karl aux Sacramento Kings, il pourrait rester en Californie. Mais aussi...
  • Nick Calathes : Peu utilisé aux Memphis Grizzlies, un retour en Europe est une possibilité même si la NBA reste sa priorité.
  • Will Bynum : Un back-up qui peut apporter son énergie en sortie de banc, il a connu une très belle expérience en Chine avant de revenir aux Washington Wizards.
  • Kendall Marshall : Excellent avec les Los Angeles Lakers il y a un an, il a connu une saison gâchée par une grave blessure aux Milwaukee Bucks. Une superbe vision de jeu et une affaire s’il retrouve une bonne forme physique.

Le top 20 des arrières

#1 Jimmy Butler (restricted) : Toute la saison, il a déclaré qu’il allait prolonger avec les Chicago Bulls. Pourtant, les derniers rapports indiquent qu’il serait mécontent du licenciement de Tom Thibodeau et qu’il y aurait des tensions entre Derrick Rose et lui. Du coup, des rumeurs annoncent qu’il a l’intention de signer un contrat d’un an avec les Los Angeles Lakers afin d’être libre en 2016 lors de l’explosion du salary cap, mais… Il est restricted free agent et les Bulls pourront donc s’aligner sur toutes les offres. Les Bulls lui ont proposé une « max qualifying offer », ainsi Butler ne peut pas signer avec un concurrent pour moins de 3 ans. Une belle sécurité pour la franchise de l’Illinois, même si l’arrière pourrait les mettre dans une situation délicate en acceptant la « qualifying offer  normale » d’un an à 4 millions de dollars. Bien évidemment, il ferait une croix sur beaucoup d’argent cette année, mais pour être Free Agent en 2016 lors de l’explosion du salary cap, c’est la seule solution. On va bientôt connaître les réelles intentions de Jimmy Butler... #2 Dwyane Wade : L'arrière a logiquement décliné sa « player option » afin d'être free agent et les dernières rumeurs ont annoncé des tensions entre le joueur et le Miami Heat lors des négociations concernant une prolongation de contrat. Néanmoins, le président de la franchise floridienne, Pat Riley, a annoncé lors de la draft qu’il souhaitait conserver D-Wade à tout prix. Selon les médias américains, il demande un contrat de 60 millions de dollars sur 3 ans, soit un salaire annuel assez important de 20 millions de dollars. En cas de départ, les Los Angeles Lakers, les New York Knicks sont susceptibles de lui offrir un beau contrat… Pour le projet sportif, les Los Angeles Clippers et les Cleveland Cavaliers pourraient également tenter un coup. Franchement, on ne voit pas Dwyane Wade sous un autre maillot… #3 Monta Ellis : L’arrière a décidé de décliner sa « player option » avec les Dallas Mavericks afin de tester le marché. Excellent lors de la première partie de la saison (presque All-Star), Monta Ellis cherche un contrat important sur plusieurs années. Parmi les franchises susceptibles de le recruter, on retrouve le Miami Heat, les Indiana Pacers et les Atlanta Hawks. #4 Wesley Matthews : Actuellement blessé au pied, l’arrière va être sur le marché et il sera l’une des cibles de plusieurs franchises, notamment des New York Knicks. Évasif sur son avenir depuis plusieurs semaines, Matthews a récemment annoncé vouloir un rôle important et un contrat avec un salaire de plus de 15 millions de dollars. Un départ des Portland Trailblazers est probable. #5 Louis Williams : Quelle renaissance pour l’arrière ! Après des saisons perturbées par des blessures, il a retrouvé un bon rôle aux Toronto Raptors. Nommé meilleur 6e homme de la saison, il peut logiquement prétendre à un salaire estimé entre 8 et 10 millions de dollars par an. De nombreuses franchises dont les Brooklyn Nets et les Sacramento Kings sont intéressées par ses services. Rester aux Raptors est également une option. #6 Rodney Stuckey : Très bon pour sa première saison aux Indiana Pacers, il sera assurément courtisé cet été. Pour l’instant, le joueur a donné sa priorité à la franchise dirigée par Larry Bird, mais il pourrait rapidement regarder ailleurs puisque certains prétendants pour le titre seraient intéressés par ses services. On évoque la piste des Houston Rockets… #7 Danny Green : Après des années de bons services aux San Antonio Spurs, il devrait réclamer un contrat avec un salaire à plus de 10 millions de dollars par an cet été. Grâce à ses qualités d’artilleur à longue distance, il est courtisé par plusieurs équipes dont les New York Knicks, les Dallas Mavericks ou encore les Atlanta Hawks. Si les Spurs ratent LaMarcus Aldridge (ou Greg Monroe), ils pourraient proposer un beau contrat à Danny Green pour le conserver. #8 J.R. Smith : Il a décidé de décliner sa « player option » estimée à 6,4 millions de dollars afin de devenir free agent et de signer un contrat sur le long terme. Mais J.R. Smith a bien l'intention de rester aux Cleveland Cavaliers, et l'intérêt est mutuel puisque le GM de la franchise de l'Ohio, David Griffin, a annoncé qu'il espérait conserver l'ancien joueur des New York Knicks. D'après les récentes informations, l’ancien joueur des New York Knicks souhaiterait un contrat de 24 millions de dollars sur 3 ans. #9 Iman Shumpert (restricted) : Comme J.R. Smith, il a profité de son trade vers les Cleveland Cavaliers pour définitivement se relancer notamment grâce à son apport en défense. Parfaitement en forme après quelques blessures, l’arrière a tapé dans l’œil de plus de la moitié de la Ligue et les Cavs pourraient avoir du mal à le conserver même s'il reste une priorité. Tout comme son ancien partenaire des Knicks, il recherche un contrat avec un salaire annuel de 8 millions de dollars. La situation financière des Cavs va être l’un des feuilletons de l’été… #10 Jamal Crawford : Tout d’abord, les Los Angeles Clippers doivent faire un choix le concernant, il n’est pas sûr d’être sur le marché mais la franchise californienne peut le couper avant la fin de la journée. Les blessures ont sérieusement compliquées sa dernière saison, mais il reste un joueur très précieux en sortie de banc. Avec l’arrivée de Lance Stephenson, son avenir est clairement incertain aux Los Angeles Clippers. S’il est poussé vers la sortie, il devrait recevoir des offres intéressantes sur le marché grâce à ses qualités offensives. L’un des meilleurs 6e homme de la Ligue. #11 Arron Afflalo : Arrivé aux Portland Trailblazers en cours d’année, il ne va peut-être pas s’éterniser dans l’Oregon. En effet, il a décidé de décliner sa « player option » estimée à 7,7 millions de dollars afin d'être libre de signer où il le souhaite. En cas de départ de Wesley Matthews, les Blazers pourraient mettre le paquet sur lui, sinon il ne sera pas la priorité et un départ sera à l’ordre du jour. Malgré une année décevante, Arron Afflalo est très sérieusement pisté par les New York Knicks. #12 Manu Ginobili : Oui, il est free agent… Mais la véritable question le concernant est la suivante : est-ce qu’il va prendre sa retraite ou continuer avec les San Antonio Spurs ? Normalement, l’Argentin va prochainement annoncer sa décision. Les derniers signes sont positifs, il devrait signer aux San Antonio Spurs pour une dernière année avec un salaire inférieur à 6-7 millions de dollars. #13 Gerald Green : Mécontent de son rôle aux Phoenix Suns cette année, il devrait apporter ses qualités athlétiques au sein d’une nouvelle franchise. Il a prouvé par le passé qu’il pouvait avoir un véritable impact dans un rôle en sortie de banc et certains prétendants pour le titre devraient être séduits par son expérience. Récemment, il a été annoncé dans le viseur des Los Angeles Clippers. #14 Marco Belinelli : Toujours aussi adroit et régulier à longue distance, l’Italien a démontré qu’il était un bon élément en sortie de banc avec les San Antonio Spurs. Lors d’un entretien, il a annoncé qu’il allait privilégier avant tout l’aspect financier cet été. Même s’il n’a pas écarté un retour aux Spurs, il devrait exporter ses talents au sein d’une nouvelle formation, pourquoi pas un retour aux Chicago Bulls ? #15 Gary Neal : Vraiment décevant aux Charlotte Hornets, il a montré un bien meilleur visage après son trade aux Minnesota Timberwolves. Dans cette ligue, l’adresse à longue distance devient de plus en plus importante et il pourrait bénéficier d’une belle offre grâce à son profil. #16 Jason Terry : À 37 ans, il a démontré en l’absence de Patrick Beverley qu’il pouvait toujours apporter à un prétendant pour le titre. Apprécié par le vestiaire des Houston Rockets, il devrait rester dans le Texas afin d’apporter son expérience et jouer encore une fois le titre. L’argent ne sera pas sa priorité. #17 Alan Anderson : Plutôt à son aise lors des derniers playoffs avec les Brooklyn Nets, le joueur a décidé de tester le marché cet été. Solide dans un rôle de back-up, il est capable d’apporter offensivement grâce à une belle adresse. Les Washington Wizards seraient sur le coup. #18 K.J. McDaniels (restricted) : Étincelant aux Philadelphia Sixers pour ses débuts de rookie, il a été transféré en cours de saison aux Houston Rockets. Très peu utilisé dans le Texas, il a été malheureusement victime d’une blessure. Emballés par ses qualités techniques, les dirigeants des Rockets ont l’intention de s’aligner sur toutes les offres le concernant afin de le conserver. #19 Marcus Thornton : 5 équipes en 6 ans de carrière en NBA, bientôt la 6e ? Oui sûrement. Après un début de saison encourageant aux Boston Celtics, il a complétement coulé après son échange aux Phoenix Suns (il n’a presque pas joué). En sortie de banc, dans un rôle bien précis, il est capable d’apporter. #20 Leandro Barbosa : Le Brésilien a définitivement relancé sa carrière aux Golden State Warriors. Décisif lors du dernier match des Finales NBA, il vient de gagner sa première bague de champion et il aura peut-être envie d’empocher un dernier joli chèque. Bien évidemment, il pourrait également rester au sein de la franchise californienne pour viser le Repeat. Un élément solide en sortie de banc. Mais aussi...
  • Ray Allen : Après un an sans jouer, il ne méritait pas de figurer dans le top 20 des meilleurs arrières de la NBA, mais tout de même… On connait ses qualités, son éthique de travail et s’il décide de faire un come-back cette saison, il pourrait faire du bien à un prétendant pour le titre. À suivre…
  • Wayne Ellington : Malgré la mort de son père en cours de saison, il a réussi à faire une belle saison aux Los Angeles Lakers. Un grand professionnel avec une bonne adresse à longue distance.

Le top 20 des ailiers

#1 LeBron James : Comme prévu, l'ailier a décliné sa « player option » et sera libre cet été. Seulement un an après son retour au sein de la franchise de l'Ohio, le "King" ne va assurément pas quitter les Cleveland Cavaliers et il a prévu de prolonger son contrat. La presse américaine annonce un contrat de deux ans avec une « player option » sur la deuxième année afin d'être free agent en 2016 et signer un contrat max lors de l'explosion du salary cap. LeBron James va attendre au moins une semaine après le début de la Free Agency afin de voir les différents mouvements de sa franchise. #2 Kawhi Leonard (restricted) : Considéré par Gregg Popovich et les autres cadres du vestiaire comme le « franchise player », il ne va pas faire durer le suspense très longtemps lors de la Free Agency cet été. En effet, d'après les informations de CBS Sports, le MVP des Finales 2014 disposerait d'un accord avec la formation texane pour prolonger avec un contrat max de 5 ans. Une affaire qui roule. #3 DeMarre Carroll : Sous-estimé en début d’année et seulement payé 2 millions de dollars, il a véritablement pris une nouvelle dimension cette année et il s’est montré indispensable dans le collectif développé par les Hawks. Excellent défenseur, il est parvenu à avoir un bon rendement offensivement grâce à un rôle précis sous les ordres de Mike Budenholzer. D’après les insiders de la ligue, de nombreuses franchises vont tenter le coup avec lui cet été et des rumeurs annoncent des propositions de contrat à hauteur de 50 millions de dollars sur 4 ans. #4 Tobias Harris (restricted) : Malgré la saison moyenne du Magic d’Orlando, il a réussi à tirer son épingle du jeu grâce à son intensité et ses qualités athlétiques. Lors de cette Free Agency, le jeune joueur veut toucher le pactole et il viserait un salaire annuel supérieur à 15 millions de dollars. Les New York Knicks, les Los Angeles Lakers et les Detroit Pistons surveilleraient attentivement sa situation. Avec le statut de restricted free agent, le Magic d’Orlando a la main sur ce dossier puisque la franchise a la possibilité de s’aligner sur toutes les offres. #5 Paul Pierce : Alors qu’il avait laissé planer le doute sur la suite de sa carrière, l’ailier a décidé de décliner sa « player option » estimée à 5,5 millions de dollars afin de tester le marché cet été, ce qui veut bien évidement dire qu'il va poursuivre sa carrière. Encore très bon lors des derniers playoffs, Paul Pierce a prouvé qu'il était toujours capable d'avoir un impact au sein d'une équipe prétendante pour le titre NBA. Pour sa (peut-être) dernière pige dans la Ligue, il pourrait rester aux Washington Wizards puisque la franchise a l'intention de le conserver. Mais attention, les prétendants devraient être nombreux avec notamment les intérêts des Los Angeles Clippers et des Boston Celtics. #6 Khris Middleton (restricted) : Véritable révélation cette saison au sein du collectif des Milwaukee Bucks, Khris Middleton devrait signer un joli contrat cet été. Malgré une belle cote en NBA, le joueur s’est montré très clair sur ses intentions : il veut prolonger avec les Bucks. Du côté de la franchise, les dirigeants ont également l’intention de le signer très rapidement. Un salaire annuel supérieur à 10 millions de dollars est à prévoir. #7 Corey Brewer : Très bon depuis son arrivée aux Houston Rockets, il a annoncé qu’il souhaitait en priorité un contrat sur le long terme. Après avoir très souvent changé d’équipe dans sa carrière, l’ailier a visiblement envie de s’installer définitivement dans une ville et les dirigeants texans seraient bêtes de se priver de son apport. En playoffs, il a démontré qu’il méritait sa place chez un prétendant pour le titre. #8 Jae Crowder (restricted) : Débarqué en cours de saison en provenance des Dallas Mavericks, il s’est imposé comme un membre essentiel de la rotation des Boston Celtics. Complétement sous son charme, les dirigeants de la franchise ont décidé de lui offrir une « qualifying offer » afin de faire de lui un restricted free agent. Grâce à cette manœuvre, les Celtics pourront s’aligner sur toutes les offres le concernant. Il ne devrait donc pas bouger. #9 Al-Farouq Aminu : Très intéressant cette année avec les Dallas Mavericks, il a redoré sa réputation en NBA. Comme beaucoup de ses collègues, il a décidé de décliner sa « player option » pour empocher un joli chèque cet été. Selon CBS Sports, six franchises seraient intéressées par ses services : les Portland TrailBlazers, les New York Knicks, les Toronto Raptors, les Boston Celtics, les New Orleans Pelicans et les Dallas Mavericks. Un beau contrat en perspective pour lui. #10 Kyle Singler (restricted) : Transféré au Thunder d’Oklahoma City en cours de saison, l’ancien joueur des Detroit Pistons a convaincu ses nouveaux dirigeants. En effet, OKC fait actuellement le ménage (départ de Jeremy Lamb) afin d’être en mesure de prolonger ses deux priorités : Enes Kanter et Kyle Singler. Autant dire que son avenir va s’écrire au Thunder. #11 Mike Dunleavy : Tout va dépendre des prétentions salariales du joueur. L’an dernier, il touchait 3 millions de dollars. S’il demande à peu près ce salaire, les Chicago Bulls vont tout faire pour le conserver après sa bonne saison. Mais le problème, c’est que le vétéran a tapé dans l’œil de certaines franchises et si les enchères grimpent, un départ pourrait être à l’ordre du jour. Adroit et régulier, le profil de Mike Dunleavy plaît dans la Ligue. #12 Mirza Teletovic (restricted) : Les Brooklyn Nets n’ont pas l’intention de lâcher l’ailier. Performant ces deux dernières saisons en sortie de banc, le joueur européen a reçu une « qualifying offer » de la part de sa franchise malgré ses soucis de santé, il sera ainsi restricted free agent. Les Washington Wizards sont intéressés par ses services, mais il devrait rester aux Nets. #13 Jonas Jerebko : Échangé par les Detroit Pistons aux Boston Celtics en cours de saison, il a lui aussi trouvé sa place dans la rotation de Brad Stevens. Très polyvalent et capable d’apporter des deux côtés du terrain, il est apprécié par ses dirigeants et les Celtics vont tenter de le conserver. Mais après une belle fin de saison, certaines franchises pourraient le courtiser. #14 Jared Dudley : Après une période de galère aux Los Angeles Clippers, il a connu une véritable renaissance cette année sous les ordres de Jason Kidd aux Milwaukee Bucks. Avec une adresse à longue distance intéressante, il est désormais un joueur très solide en sortie de banc. Très apprécié par Alvin Gentry, il ne serait pas étonnant de le voir débarquer aux New Orleans Pelicans. #15 Omri Casspi : Encore une véritable renaissance cette saison ! En début de saison, on pensait vraiment que les Sacramento Kings voulaient aider leur ancien joueur à trouver un contrat en NBA, mais il a encore beaucoup à offrir ! En sortie de banc, il s’est montré précieux pour les Kings en réalisant l’une des meilleures saisons de sa carrière, rien que ça. Il peut prétendre à un meilleur salaire désormais. #16 Wesley Johnson : Grand potentiel, très athlétique, mais il n’a malheureusement jamais confirmé son talent en NBA. Trop inconstant pour définitivement prendre son envol, il vient de connaître des saisons moyennes aux Los Angeles Lakers. Un joueur pour compléter une rotation. #17 Michael Beasley : De retour de Chine, il a fait une nouvelle pige au Miami Heat. Mais pour la 3e fois, la franchise floridienne vient de se séparer du #2 pick de la draft 2008. Avec la draft de Justise Winslow, il n’y avait plus de place pour au Heat. Néanmoins, il s’est montré plutôt à son avantage ces derniers mois et des franchises pourraient lui donner une nouvelle chance. #18 Tayshaun Prince : Trois équipes en seulement un an, il a sérieusement bourlingué cette année. Clairement sur la fin de sa carrière, il conserve tout de même ses qualités défensives et peut apporter sur certaines séquences. Totalement libre, il pourrait rejoindre un prétendant pour le titre, le nom des Los Angeles Clippers a notamment été évoqué. #19 Derrick Williams (restricted) : Encore un joueur qui n’a jamais confirmé tout son potentiel. A Minnesota comme à Sacramento, il n’a pas été à la hauteur et son avenir aux Kings n’est pas assuré. Néanmoins, la franchise californienne serait toujours prête à le conserver… #20 Richard Jefferson : Malgré son âge, il est encore capable d’apporter en sortie de banc. Avec 42% de réussite à longue distance cette année avec les Dallas Mavericks, son adresse extérieure devrait lui permettre de décrocher un contrat chez un prétendant pour le titre. Mais aussi :
  • Chris Copeland (restricted) : Une petite pensée pour un joueur gravement touché à la sortie d’une boite de nuit, les Pacers devraient logiquement le conserver.

Le top 20 des ailiers forts

#1 LaMarcus Aldridge : Depuis plusieurs jours, de nombreux rapports annoncent le départ de l'intérieur des Portland Trailblazers, le joueur aurait d'ailleurs mis au courant les dirigeants de la franchise de l'Oregon de son choix (information démentie depuis par le GM). Parmi les prétendants de LMA, on retrouve les San Antonio Spurs, les Dallas Mavericks et les Los Angeles Lakers. Originaire du Texas, Aldridge serait très intéressé par les propositions des Spurs et des Mavs. Sur cette édition 2015 de la Free Agency, il est assurément la superstar la plus susceptible de changer d’équipe. Pour rappel, les Lakers seraient prêts à lui offrir 80 millions de dollars sur 4 ans. #2 Kevin Love : Toute l'année, l'intérieur a assuré qu'il allait poursuivre son aventure aux Cleveland Cavaliers et même récemment il aurait indiqué à ses dirigeants qu'il allait prolonger avec eux. L’ailier-fort sera ardemment courtisé par les Los Angeles Lakers, les Boston Celtics ou encore les Portland Trailblazers, mais sa priorité reste les Cleveland Cavaliers. Et visiblement, cet intérêt est mutuel puisque la franchise de l'Ohio devrait lui proposer un contrat max de plus de 110 millions de dollars sur 5 ans. Autant dire que son avenir aux Cavs est pratiquement assuré. #3 Tim Duncan : Comme son partenaire Manu Ginobili, l’interrogation au sujet de l’intérieur n’est pas au sujet de sa prochaine équipe, c’est avant tout sur la suite de sa carrière. Même si l’ailier-fort a laissé planer le doute depuis l’élimination des San Antonio Spurs face aux Los Angeles Clippers en playoffs, il devrait rester au sein de la franchise texane. Et honnêtement, c’est une excellente nouvelle car il a encore démontré qu’il était capable de tenir aux meilleurs joueurs de cette ligue à son poste. Actuellement, on évoque pour Tim Duncan un contrat de deux ans avec une garantie partielle entre 6 et 7 millions de dollars, suivie d'une « player option » pour la seconde année. #4 Paul Millsap : All-Star cette année, l’intérieur était clairement le véritable des Atlanta Hawks. L’ailier-fort reste une valeur sûre, un véritable professionnel et un joueur extrêmement régulier. Sans être une superstar, Millsap sait se montrer indispensable et ce n’est pas un hasard si les Hawks sont prêts à tout faire pour le conserver. Néanmoins, la concurrence s’annonce dure sur ce dossier puisque de nombreuses équipes devraient faire le forcing pour lui. Ces derniers jours, des rumeurs ont notamment annoncé des intérêts des Detroit Pistons et du Utah Jazz, mais les Hawks restent les favoris. #5 Greg Monroe : Après avoir refusé de prolonger l'été dernier avec les Detroit Pistons (et en réalisant du coup un sacrifice financier), il avait clairement annoncé son départ de Motor City. Totalement libre, l'ailier-fort devrait être courtisé par de nombreuses franchises. Pour l'instant, des rapports ont annoncé qu'il allait rencontrer 5 équipes dont les New York Knicks, les Boston Celtics, les Milwaukee Bucks, les Portland Trailblazers et les Los Angeles Lakers. Dans cette liste, les grands favoris pour recruter le jeune intérieur sont les New York Knicks de Phil Jackson. #6 Draymond Green (restricted) : Avant même d’évoquer les potentielles pistes pour le joueur des Golden State Warriors, une seule chose à retenir : il ne bougera pas ! Le GM et le propriétaire de la franchise californienne ont annoncé depuis plusieurs semaines que les Warriors allaient s’aligner sur toutes les offres concernant Draymond Green, même s’il s’agit d’un contrat max. Finalement, l'ailier-fort va directement se mettre d'accord avec ses dirigeants en début de Free Agency. C’est totalement logique. Son avenir est assurément à Oakland. #7 Tristan Thompson (restricted) : Excellent lors des Playoffs, l’intérieur s’est imposé comme un membre essentiel des Cleveland Cavaliers et il a désormais des exigences très élevées. L’été dernier, il avait refusé une proposition de 52 millions de dollars sur 4 ans et il attend désormais un contrat max (ou presque) pour s’engager avec les Cavs. Pour l’instant, David Griffin, GM de la franchise de l’Ohio, a annoncé qu’il souhaitait conserver le jeune joueur, mais est-ce que les Cavs vont décider de lui offrir un tel salaire ? Pour rappel, Tristan Thompson a le même agent que LeBron James, un élément qui pourrait compter lors des prochaines négociations. #8 David West : Les Indiana Pacers pensaient pouvoir le garder au minimum un an de plus, mais finalement il a fait le choix de décliner sa « player option » pour tester le marché. Et les dernières rumeurs sont claires : il va rejoindre les New York Knicks. En effet, David West aurait donné son accord à Phil Jackson pour rejoindre sa franchise pour un salaire annuel estimé à 8-9 millions de dollars. Bien évidemment, un rebondissement semble possible mais tout pousse à croire que West sera un joueur des Knicks. #9 Josh Smith : Viré des Detroit Pistons en cours de saison, il a pris une belle revanche en brillant lors des derniers playoffs avec les Houston Rockets. Pour l’instant, il a annoncé dans les médias que sa priorité était de rester au sein de la franchise texane. Mais bien évidemment, les dirigeants des Rockets vont devoir lui offrir un salaire à la hauteur de ses récentes performances. Son duo avec Dwight Howard est vraiment intéressant et Daryl Morey, le GM, va sûrement faire le forcing pour le signer. #10 Thaddeus Young : Un véritable professionnel ces dernières années malgré des périodes très difficiles avec les Philadelphia Sixers puis les Minnesota Timberwolves. Finalement échangé en cours de saison aux Brooklyn Nets, il a parfaitement tiré avantage de cette situation en formant un duo assez complémentaire avec Brook Lopez. Comme beaucoup, il a décliné sa « player option » pour être free agent. Les Nets ont d’ores et déjà annoncé que Thaddeus Young était l’une des priorités de cet été et qu’ils allaient tout faire pour le prolonger. Sûrement un très joli contrat à la clé pour lui. #11 Ed Davis : Voici un joueur qui a gagné le droit de prétendre à un beau salaire toute la saison. Débarqué l’an dernier aux Los Angeles Lakers pour presque rien, il a été très bon en sortie de banc et sa cote est remontée à travers la NBA. En plus, son potentiel est clairement intéressant et il a une grosse marge de progression. Même si Ed Davis a confirmé son envie de revenir aux Lakers, il devrait se voir proposer plus d’argent par d’autres équipes. #12 Carlos Boozer : Lâché par les Chicago Bulls, il a connu une saison « moyenne » aux Los Angeles Lakers. Toujours capable d’apporter offensivement, il reste un point mort pour son équipe en défense. Pour un petit salaire, il va forcément intéresser certaines équipes pour compléter le banc, le Miami Heat serait notamment sur les rangs pour le recruter. #13 Brandon Bass : Régulier depuis de nombreuses saisons, il apporte offensivement grâce à une belle adresse à mi-distance. Véritable pilier du vestiaire des Boston Celtics, il n’est pas du tout assuré de continuer dans le Massachusetts. En cas de départ, Brandon Bass ne va pas manquer de prétendants. #14 Amir Johnson : Très apprécié par les supporters des Toronto Raptors, il ne sera pas forcément l’une des priorités cet été. Toujours capable d’avoir un impact important sur le parquet, il a connu quelques pépins physiques ces dernières saisons. Avec un salaire important (7 millions de de dollars), son avenir reste incertain car les Raptors ne seront peut-être pas d’accord pour lui offrir un contrat important. #15 Amar’e Stoudemire : Après des années très compliquées aux New York Knicks, il a prouvé cette saison qu’il pouvait encore apporter en sortie de banc. Performant aux Knicks en première partie de saison, il a également eu un bon rendement lors de son passage aux Dallas Mavericks. Pour un prix raisonnable, c’est un intérieur solide en sortie de banc pour jouer environ 20 minutes par match. Selon les médias américains, les Phoenix Suns auraient l’intention de lui faire une proposition, l’occasion de boucler la boucle ? #16 Kevin Seraphin : Non sélectionné par Vincent Collet pour l’Euro 2015, le Français a connu une dernière saison compliquée. Avec un temps de jeu très fluctuant lors de la saison régulière, il n’a pratiquement pas joué en playoffs avec les Washington Wizards. Désormais, il ambitionne un temps de jeu plus important et a clairement annoncé qu’il allait sûrement quitter son équipe actuelle. Son profil devrait attirer plusieurs formations, mais est-ce qu’il va trouver ce qu’il recherche, soit un poste de titulaire ? Ce n’est pas du tout sûr… #17 Luis Scola : Les Indiana Pacers vont donc normalement perdre David West, ils devraient se concentrer sur la situation de l’Argentin. En forme cette saison, il a démontré qu’il avait encore quelques années à donner en NBA. À 35 ans, Luis Scola veut rester aux Indiana Pacers, la franchise dirigée par Larry Bird devrait en profiter pour s’assurer la présence d’un joueur régulier. #18 Thomas Robinson : Comme souvent en NBA, un joueur qui n’a pas confirmé tout son potentiel depuis son arrivée dans la grande ligue. Débarqué aux Philadelphia Sixers en cours de saison, il a réussi à faire des « stats » dans la galère des 76ers. Assez pour attirer les convoitises cet été ? Peut-être car son potentiel reste intéressant. #19 Tyler Hansbrough : Il vient de réaliser la plus mauvaise saison de sa carrière au niveau de ses statistiques. Après une année plutôt décevante, il ne devrait pas être conservé par les Toronto Raptors. Par contre, son agressivité est appréciée dans la Ligue et certaines équipes vont sûrement lui offrir un poste pour renforcer leur banc. #20 Drew Gooden : Moins décisif cette saison, il reste un bon joueur de banc. Avec le départ programmé de Kevin Séraphin, les Washington Wizards devraient faire un effort pour le conserver. Et ça tombe bien, il a lui aussi l’intention de continuer son aventure avec cette franchise. Mais aussi...

Le top 20 des pivots

#1 Marc Gasol : Il a rembarré les Los Angeles Lakers, les New York Knicks ont préféré s’écarter de la course… Oui, l’Espagnol ne devrait pas quitter les Memphis Grizzlies. Très attaché à la ville du Tennessee, il ne souhaite pas quitter sa franchise de toujours et il devrait très logiquement signer un contrat max de 5 ans après avoir réalisé la meilleure saison de sa carrière. Désormais All-Star et considéré comme l’un des meilleurs à son poste, il va démontrer tout son attachant en cette équipe en résistant aux sirènes des « gros marchés ». Un bel exemple de loyauté. À 99,9%, Marc Gasol sera le pilier des Memphis Grizzlies pour les 5 prochaines années ! #2 DeAndre Jordan : Les Los Angeles Clippers veulent absolument conserver le pivot, ils vont sûrement lui proposer un contrat maximum, mais la concurrence s’annonce rude. En effet, un récent rapport a annoncé que l'intérieur était disposé à rencontrer d'autres équipes comme les Los Angeles Lakers, les New York Knicks, les Milwaukee Bucks ou encore les Dallas Mavericks, les Texans seraient d’ailleurs une réelle menace pour les Clippers. Considéré comme le 3e homme des Clippers derrière Chris Paul et Blake Griffin, le pivot pourrait être sensible aux différentes attentions des Mavs. #3 Brook Lopez : Il a réalisé une énorme fin de saison en rappelant à tout le monde qu’il était sûrement l’un des intérieurs les plus doués offensivement de cette ligue. Il a vu sa cote remontée en NBA sur les dernières semaines et il devrait susciter les convoitises de plusieurs équipes dont les Milwaukee Bucks, franchise dirigée par son ancien entraîneur, Jason Kidd. Néanmoins, les Brooklyn Nets vont mettre le paquet pour le garder, un contrat max sur 3 ans est notamment évoqué. #4 Enes Kanter (restricted) : Débarqué au Thunder d’Oklahoma City en cours de saison, le pivot turc a tout de suite convaincu les dirigeants de la franchise de son talent. Grâce à son statut de restricted free agent, il sera la grande priorité de l’intersaison pour OKC qui tente de se débarrasser de certains contrats pour avoir un maximum de flexibilité salariale. D’après les dernières rumeurs, les Milwaukee Bucks devraient lui transmettre une offre. #5 Tyson Chandler : À 32 ans, il n'est pas la priorité des Dallas Mavericks lors de la prochaine Free Agency puisque la franchise cible un gros poisson (LaMarcus Aldridge ou DeAndre Jordan). Il pourrait donc signer un contrat très intéressant ailleurs après une bonne année avec les Mavs (10,3 points et 11,5 rebonds de moyenne). Grâce à ses qualités défensives, Tyson Chandler va forcément recevoir des propositions, les Milwaukee Bucks (à la recherche d’un pivot) sont également sur cette piste. #6 Jordan Hill : Afin de gagner en flexibilité salariale, les Los Angeles Lakers ont poussé le pivot vers la sortie en déclinant la « team option » sur sa deuxième année de contrat. Avec un salaire annuel estimé à 9 millions de dollars, il devrait rechercher un contrat avec des émoluments similaires cet été. Certaines formations vont assurément lui faire une proposition malgré une dernière année décevante. #7 Robin Lopez : Avec le trade de Nicolas Batum, les éventuels départs de LaMarcus Aldridge et Wesley Matthews, l’avenir du pivot aux Portland Trailblazers est très incertain. Annoncé dans le viseur de plusieurs franchises dont les New York Knicks, il pourrait se voir proposer un contrat avec un salaire annuel supérieur à 10 millions de dollars. Après une très belle année avec Portland, il va forcément trouver une bonne situation. #8 Omer Asik : Après son départ des Houston Rockets pour les New Orleans Pelicans, on attendait un peu plus du pivot turc dans un rôle de titulaire surtout avec Anthony Davis à ses côtés. Mais au final, il a donné ce qu’il devait apporter à cette équipe : ses qualités défensives. Tout va dépendre de ses exigences salariales, si Omer Asik accepte un salaire annuel vers les 10 millions de dollars, les Pelicans devraient le conserver. Mais si une franchise fait une « Houston Rockets » en lui proposant un énorme contrat, il fera ses valises. #9 Brandan Wright : Excellent en début de saison avec les Dallas Mavericks, il a été échangé ensuite par deux fois pour finalement débarquer aux Phoenix Suns. Mais dans l’Arizona, il s’est montré à la hauteur de ses performances texanes en réalisant des derniers mois intéressants. Du coup, les Suns ont l’intention de le prolonger, mais ils ne seront clairement pas les seuls à lui soumettre une offre. Un bon back-up pour un prix raisonnable. #10 Kosta Koufos : Dans l'ombre de Zach Randolph et de Marc Gasol aux Memphis Grizzlies, il n'a pas un énorme temps de jeu, mais les choses pourraient changer dans les prochaines semaines. Dans la lige, le profil de l'intérieur grec est apprécié et il se retrouverait sur les tablettes du Magic d'Orlando, des Boston Celtics, des Sacramento Kings et aussi des Milwaukee Bucks. De quoi signer un joli contrat. #11 Chris Kaman : Avec les récentes additions de Noah Vonleh et de Mason Plumlee, l’avenir de l’intérieur aux Portland Trailblazers est fortement incertain. Solide en sortie de banc notamment grâce à ses qualités offensives, il ne manquera assurément pas de propositions cet été. En tout cas, il a clairement expliqué qu’il souhaitait jouer pour un prétendant pour le titre en annonçant qu’il n’allait pas prendre en compte l’aspect financier. #12 Alexis Ajinça : Après un retour pour le minimum en 2013 aux New Orleans Pelicans, le Français devrait se faire plaisir cet été en signant un joli contrat. À son poste, la demande est forte en NBA et il a démontré cette année qu’il pouvait être un back-up solide. Il a annoncé lors d’une interview qu’il souhaitait avoir un temps de jeu plus important l’année prochaine, cet élément sera décisif lors de son choix car il va recevoir plusieurs offres. #13 Aron Baynes (restricted) : En progression constance depuis son arrivée, l’Australien gagne petit à petit en temps de jeu aux San Antonio Spurs. Prometteur et apprécié par le staff de Gregg Popovich, il devrait être conservé par la franchise texane grâce à son statut de restricted free agent. #14 Bismack Biyombo : Jeune et bon défenseur, il a une carte à jouer lors de cette Free Agency. Car même si l’homme de 22 ans n’est clairement pas un foudre de guerre offensivement, ses qualités physiques lui permettent d’être un très bon défenseur. Derrière Al Jefferson, il est back-up plutôt intéressant, mais les Charlotte Hornets ne sont pas forcément convaincus et disposent de plusieurs intérieurs. Un départ est possible et certains prétendants (Boston Celtics, Atlanta Hawks, New Orleans Pelicans) se sont déjà dévoilés. #15 JaVale McGee : Où est-ce que le pivot le plus dingue de la NBA va atterrir ? Coupé par les Philadelphia Sixers en fin de saison, il est totalement libre et une rumeur vient d’annoncer que son ancien coach aux Denver Nuggets, George Karl, a l’intention de le faire signer aux Sacramento Kings. Même s’il est un peu fou, JaVale McGee peut largement prétendre à un spot en NBA. #16 Larry Sanders : Est-ce qu’il est capable de faire un come-back en NBA ? Après des déboires personnels assez graves avec notamment une addiction aux drogues, il a préféré arrêter sa carrière en faisait notamment une croix sur 20 millions de dollars. Mais le garçon est talentueux et s’il reprend sa vie en main, ce qui semble être le cas ces derniers mois, un retour en NBA n’est pas impensable. #17 Cole Aldrich : Il a profité de la galère des New York Knicks pour montrer ses qualités dans la raquette. Auteur d’une saison correcte en sortie de banc, il pourrait intéresser certaines équipes pour compléter leur banc cet été. En tout cas, il a plus montré en une année que lors de ses 4 premières saisons dans cette ligue, sa cote est donc à son max (pas très haute, mais c’est toujours ça). #18 Kendrick Perkins : Après une dernière pige aux Cleveland Cavaliers, l’intérieur va encore se retrouver sur le marché. Apprécié dans la Ligue pour sa présence dans un vestiaire et aussi pour son agressivité, il pourrait encore une fois rejoindre un prétendant pour le trophée Larry O’Brien. Après tout, un vétéran qui sait mettre un ou deux coups de temps à temps, c’est toujours utile. N’est-ce pas Jae Crowder ? #19 Greg Oden : Et si le comeback de l’année était réalisé par le #1 pick de la draft 2007 ? Avec une carrière gâchée par des blessures aux genoux, il n’a jamais vraiment réussi à faire un vrai retour malgré une pige au Miami Heat. Il a disparu des écrans cette année suite à une affaire extra-sportive et il a visiblement l’intention de tenter un énième retour puisqu’il va participer à un mini-camp pour les free agents avec les Memphis Grizzlies. Greg Oden serait également sur les radars des Charlotte Hornets et des Dallas Mavericks. #20 Jermaine O’Neal : Au départ Pero Antic figurait dans notre Top 20 concernant les pivots, mais il a décidé de retourner en Europe afin de s’engager avec le Fenerbahce. Du coup, on a creusé notre liste des pivots disponibles… et ce n’était pas vraiment glorieux. On a donc pensé à ce bon vieux Jermaine O’Neal ! Excellent en 2013-2014 avec les Golden State Warriors, l’intérieur a passé une année sans jouer, mais il n’a pas officiellement pris sa retraite. L’an dernier, il était à deux doigts de revenir aux Dallas Mavericks, donc c’est possible. Une pensée également pour Emeka Okafor...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest