La statistique improbable du jour pour les Raptors

Battus en ouverture par les Pelicans, les Toronto Raptors affichent un bilan négatif pour la première fois depuis presque sept ans.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La statistique improbable du jour pour les Raptors

Année après année, les Toronto Raptors se sont maintenus au sommet de la Conférence Est. Pas toujours en faisant figure de favoris pour le titre d’ailleurs. Menés par Kyle Lowry et DeMar DeRozan, ils surfaient en tête pendant la saison régulière avant d’être martyrisés par LeBron James en playoffs. Jusqu’à ce que Kawhi Leonard débarque pour un an et les mène au titre en 2019.

La franchise canadienne a donc l’habitude de gagner des matches. Des tas de matches. Mais les joueurs de Nick Nurse se sont inclinés en ouverture de la nouvelle saison. Battus par les New Orleans Pelicans d’un excellent Brandon Ingram (99-113). Voilà donc les Raptors avec un bilan négatif. Et… c’est un mini événement !

En effet, cela faisait presque sept ans – sept ans ! – que Toronto ne s’était pas retrouvé sous les 50% de victoires. Le dernier bilan défavorable remontait au 7 janvier 2014. Les Raptors s’étaient alors inclinés contre les Indiana Pacers de Danny Granger et Roy Hibbert… pour basculer à 16-17.

Soit donc 6 ans, 11 mois et 16 jours. Soit 12 jours de plus que les Los Angeles Lakers de Shaquille O’Neal et Kobe Bryant entre 1995 et 2002. Mais deux équipes ont fait encore mieux dans l’Histoire de la NBA. 6 ans, 11 mois et 20 jours pour les Boston Celtics dans les années 60 par exemple.

Le record appartient… aux New York Knicks ! 7 ans, 2 mois et 17 jours sans le moindre bilan négatif entre 1991 et 1999. Complètement dingue quand on voit le marasme dans lequel est plongé la franchise aujourd’hui…

NBA : Les cadeaux de Noël dont la ligue a besoin

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest