Trae Young, comme le début d’un vrai problème pour ses adversaires ?

Trae Young, comme le début d’un vrai problème pour ses adversaires ?

Auteur d'une performance XXL pour lancer la saison, le meneur de jeu des Atlanta Hawks Trae Young risque de faire de gros dégâts.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

 

Il ne s'agit pas d'un secret, les Atlanta Hawks seront l'une des équipes à suivre de la saison. La franchise de Géorgie a réalisé une intersaison particulièrement prometteuse. Pour passer un cap et mieux entourer Trae Young, les dirigeants ont notamment misé sur Danilo Gallinari, Bogdan Bogdanovic ou encore Rajon Rondo.

Sur ce premier match de la saison, les deux européens étaient bien présents pour épauler Young. Rondo était lui absent pour des raisons personnelles. L'Italien comme le Serbe ont eu un impact intéressant. Et surtout, la présence des deux hommes libère, sans surprise, des espaces pour le patron des Hawks.

Face à Chicago (124-104), Atlanta a ainsi enregistré une victoire convaincante. Bien évidemment, il faut relativiser ce succès contre une équipe avec des ambitions limitées. Mais Young a déjà réalisé un véritable festival.

Trae Young, une machine à marquer

En seulement 26 minutes sur le parquet, la star des Hawks a tout simplement été un poison pour les Bulls. 37 points (à 10/12 aux tirs dont un 5/6 à longue distance) et 7 passes décisives. Un différentiel de +30 avec une victoire rapidement assurée pour son équipe. Une copie XXL digne d'un patron.

Comme lors de ses deux premières années en NBA, Young a ainsi marqué les esprits avec une vraie facilité à marquer. Que ce soit via ses pénétrations ou sur des tirs derrière l'arc, il a été précis et tranchant. Encore une fois, il a été bien aidé par les espaces laissés par les joueurs de Chicago. Mais il faut aussi reconnaître qu'il reste un attaquant bien difficile à contenir.

"Honnêtement, juste être capable de jouer et de réaliser un show dès le premier match, ça fait vraiment du bien. Bien évidemment, tous les matches ne vont pas se dérouler comme ça, mais c'est bon pour le moral de débuter de cette manière", a savouré Trae Young pour ESPN.

Trae Young fait déjà très mal au crâne sur les shoots lointains

Plutôt habitué à perdre chez les Hawks depuis ses débuts en NBA, le jeune talent de 22 ans se sait logiquement attendu au tournant. Leader de cette équipe, il n'a pas vraiment le droit à l'erreur après le recrutement réalisé par sa direction.

Une année importante pour lui

Car au niveau du talent, Young a fait ses preuves depuis ses premiers pas dans la Ligue. Mais encore faut-il conserver cet impact dans une équipe avec des ambitions. A l'image d'un Devin Booker chez les Phoenix Suns, il va devoir s'affirmer en patron d'une équipe qui doit désormais gagner. Sans parler d'un éventuel titre, il faut au moins passer un cap en saison régulière pour découvrir les Playoffs.

Bien évidemment, le natif du Texas a encore le temps. Il a seulement 22 ans. Mais avec les investissements réalisés sur cette intersaison, les Hawks veulent progresser. Pas seulement sur le long terme, mais dès maintenant. Et dans ce projet, Young occupe le rôle principal et doit donc assumer de grandes responsabilités.

Trae Young va déjà avoir son modèle signature chez Adidas !

Et justement, sur ce premier match, il a été à la hauteur. Il a aussi profité de la nouvelle force collective d'Atlanta pour briller. Car avec de meilleurs joueurs autour de lui, le meneur va forcément avoir la vie plus facile.

"La façon dont nous parvenons à écarter le jeu, ça permet de libérer des espaces. Je peux prendre ma chance sur les pénétrations, profiter des espaces pour tenter un tir et s'ils décident de venir en aide face à moi, je sais que je peux compter sur des tireurs ouverts", a estimé Trae Young.

Et dès cette première rencontre, on a donc vu la différence. Bien sûr, il va falloir une confirmation. Notamment face à une adversité plus importante. Mais Trae Young a un énorme potentiel, un gros talent et désormais de meilleurs partenaires. Les ingrédients sont donc réunis...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest