Un dirigeant des New York Knicks a peut-être sauvé sa tête jusqu’à la Draft

Alors qu'il était quasi condamné après l'arrivée de Leon Rose comme président des Knicks, le GM Scott Perry pourrait finalement sauver sa place jusqu'à la Draft du 25 juin.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Un dirigeant des New York Knicks a peut-être sauvé sa tête jusqu’à la Draft

Aux New York Knicks, on profite de la suspension de la saison pour amorcer le travail estival. Le nouveau président Leon Rose, qui a succédé à Steve Mills, doit frapper fort pour sa première intersaison à Big Apple. Les fans attendent du mieux depuis trop longtemps, et la dernière free agency ratée reste encore dans les mémoires. Pour le moment, la priorité serait donnée à un trade pour faire venir une star. On pense d'ailleurs en interne que cet été sera le moment idoine pour monter un échange. Il faudra également suivre la free agency, même si cette dernière ne comportera pas de très gros poissons, mis à part Anthony Davis dont l'avenir semble lié à celui des Lakers. En parallèle, Leon Rose devra également nommer un nouveau coach, et aussi trouver un GM. Il semblait évident qu'avec l'éviction de Mills, Scott Perry allait suivre rapidement le mouvement. Sauf que cela ne pourrait finalement pas être le cas. Du moins pas dans l'immédiat.

Vu le contexte actuelle et la crise sanitaire qui frappe la planète, Rose aurait dans l'idée de conserver Perry jusqu'à la fin de son contrat, soit le 30 juin prochain. La Draft ayant lieu, si elle est maintenue à cette date, cinq jours avant, ce sera donc à lui de préparer cette échéance déterminante pour les Knicks. Au-delà du 30 juin, difficile en revanche de croire qu'il pourra conserver son porte. Il se murmure d'ailleurs que le nom d'Elton Brand sonnerait bien pour prendre sa place.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest