Victor Oladipo, « le meneur du futur »

Les dirigeants du Magic d'Orlando n'en démordent pas, ils ont bien l'intention de faire évoluer Victor Oladipo à la mène la saison prochaine.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Victor Oladipo, « le meneur du futur »
Pour attaquer la vingt-cinquième saison du Magic d'Orlando au sein de la NBA, les dirigeants de la franchise ont décidé de miser sur la "carte jeunes". Les membres les plus âgés de l'effectif ont été poussés vers la sortie - ou ont circulé au sein des rumeurs de transferts - cet été et Jacque Vaughn, le coach sophomore, se retrouve avec une horde de jeunes pousses sous ses ordres. A leur tête, Victor Oladipo, sélectionné en deuxième position lors de la dernière draft et présenté comme l'un des joueurs les plus talentueux et les plus prometteurs de la cuvée. L'ancien Hoosier devra d'ailleurs s'habituer à un nouveau poste cette saison. Arrière de formation, la franchise a confirmé hier son intention de faire évoluer Oladipo à la mène, comme ce fut le cas en Summer League.
"C'est le futur de la ligue", résume simplement le GM des Floridiens, Rob Henningan.
Le dirigeant fait ici référence à l'évolution du championnat au cours de ces dernières années. Les postes sont de moins en moins précis, les ailiers jouent poste bas, les 4 se mutent en pivots et inversement, les meneurs marquent de plus en plus de points, etc. Autrement dit, les jeunes joueurs se doivent d'être de plus en plus polyvalents et le Magic estime donc que Victor Oladipo est capable de tenir la baraque sur deux postes (1 et 2). Plutôt à l'aise dans ce rôle lors de la ligue estivale organisée à Orlando, où il a terminé meilleur marqueur, passeur et intercepteur de son équipe, le natif du Maryland est conscient qu'il a encore de gros progrès à faire dans sa gestion du jeu :
"Je dois perdre moins de ballons. Je dois vraiment régler ça sinon mon nom va changer, je ne serais plus Mr Oladipo mais Mr Turnovers", expliquait l'intéressé après une rencontre face au Miami Heat.
Même si le poste de meneur a beaucoup évolué dans la ligue - les gestionnaires se mutant progressivement en scoreurs - il est cependant peu probable que les dirigeants du Magic envisagent de faire jouer Victor Oladipo en point guard sur du long terme. En revanche, cette stratégie pourrait s'avérer gagnant-gagnant pour la saison à venir. 1) L'ancienne star universitaire d'Indiana doit impérativement améliorer son dribble et sa gestion du jeu, 2) la draft 2014 s'annonce époustouflante. En plaçant Oladipo point guard sur certaines séquences lors de sa saison rookie, le Magic s'assure de faire progresser tranquillement son bijou tout en se positionnant pour la prochaine loterie. Un peu comme Dwyane Wade lors de son arrivée dans la ligue, à qui le joueur d'Orlando est d'ailleurs comparé, Oladipo va pouvoir se perfectionner à la mène avant de s'imposer plus tard au poste de shooting guard. Ses qualités athlétiques devraient lui permettre de poser de grosses difficultés à certains meneurs adverses. En défense, il est l'antidote idéal pour les nombreux point guards scoreurs qui peuplent la NBA. Victor Oladipo sera donc starter dans le backcourt avec Arron Afflalo cette saison avant de, pourquoi pas, former un duo d'arrières ultra athlétiques avec un certain Marcus Smart, à qui les dirigeants d'Orlando font les yeux doux...
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest