Vivek Ranadive pense que Buddy Hield peut devenir aussi fort que Curry

BasketSessionPar BasketSession Publié

Voilà sans doute l'une des raisons pour lesquelles les Kings ont accepté l'offre (ridicule) des Pelicans pour DeMarcus Cousins.

Vivel Ranadive Sacramento KingsVivek Ranadive a un vrai problème d'ingérence aux Sacramento Kings. Il est le propriétaire de la franchise. Soit. Sans lui, il n'y aurait plus d'équipe dans la ville. Soit. Mais à un moment, il faut savoir rester à sa place. Le milliardaire ne connait pas grand chose au basket. En tout cas certainement beaucoup moins que ce qu'il ne croit savoir. Sa gestion des Kings et le transfert de DeMarcus Cousins le prouvent.

Car le boss - et c'est le bon terme - a une influence énorme, il a le dernier mot, sur les décisions sportives qui décident. C'est à se demander s'il n'a pas fait exprès d'engager un pantin en la personne de Vlade Divac. Histoire de pouvoir imposer ses choix pour l'équipe.

Il a insisté pour que Nik Stauskas soit drafté - et cette séquence est extrêmement culte - alors que le GM préférait Elfrid Payton. Voilà ce que Vivek Ranadive disait de Stauskas à l'époque :

"Il shoote comme Stephen (Curry) et il est grand comme Klay (Thompson)."

La référence aux Warriors, pas encore sacrés à ce moment là, n'est pas hasardeuse. Ranadive a été un actionnaire minoritaire à Golden State. Il estimait d'ailleurs que Monta Ellis était un bien meilleur joueur que Curry.

Passons. Les New Orleans Pelicans ont essayé de récupérer Jahlil Okafor en proposant Tyreke Evans et un premier tour de draft. Les Sixers ont refusé. Ils ont simplement rajouté Buddy Hield dans l'échange et ils ont obtenu DeMarcus Cousins. Un All-Star. La référence sur son poste.

Comment un rookie comme Hield peut expliquer une telle différence ? Simplement parce que Vivek Ranadive l'adore.

"Il pense qu'il peut devenir aussi fort que Stephen Curry", révèle ESPN qui cite ses sources.

L'ex-star universitaire a déjà 23 ans. Il était censé être NBA Ready et il tourne à un tout petit peu plus de 8 points par match. Il a du talent, c'est indéniable. Il peut même devenir un bon joueur dans cette ligue. Mais de là à le comparer à un double-MVP...