Les Warriors l’emportent sur le fil malgré 44 pts de James

Impériaux en prolongation, les Golden State Warriors ont décroché la première manche des finales face à des Cavaliers d'un LeBron James trop esseulé.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Cette première manche des finales NBA a été longue et rythmée par les rebondissements, les runs successifs des deux équipes et les coups de massue de LeBron James au sein de la défense des Warriors. Et pourtant, on a le sentiment que tout allé très vite, qu'après avoir passé 48 minutes à se jauger et à se rendre les coups, une équipe a finalement nettement pris le dessus. Les Warriors ont expédié les Cavaliers en OT, passant un 10-0 (10-2 sur l'ensemble de la prolongation) salvateur pour les spectateurs déchaînés de l'Oracle Arena d'Oakland. [caption id="attachment_276261" align="alignleft" width="318"] LeBron James a attaqué la rencontre très fort. Il a terminé avec 44 points.[/caption] Bouillants comme à leur habitude, ils ont été refroidis d'entrée lors du premier QT. Sans doute un peu nerveux par l'enjeux mais aussi gênés par la défense bien en place des Cavaliers, les hommes de Steve Kerr ont déjoué en inscrivant seulement 19 petits points à 27% de réussite aux tirs dans les douze premières minutes. Cleveland a attaqué fort, a pris rapidement le contrôle du rebond (7 prises pour Tristan Thompson dans le premier quart, 15 au total) et s'est laissé porter par un LeBron James concentré et déterminé. Le King a agressé la défense californienne sans relâche, bloquant son compteur à 19 points à la mi-temps. Son duel avec Stephen Curry dans le second QT - moment choisi par le meneur des Warriors pour flanquer 10 points à 4/4 aux tirs - valait son pesant de cacahuètes. Là on était dans l'atmosphère rêvée avec un choc épique entre les deux meilleurs joueurs du monde. [superquote pos="d"]"On doit mieux épauler LeBron." David Blatt[/superquote]Mais contrairement à Curry, James a parfois semblé bien seul. Il a enclenché une nouvelle vitesse après la pause mais ses coéquipiers n'ont pas pu suivre le rythme, à l'exception de Kyrie Irving (23 pts, 7 rbds et 6 pds).
"On doit mieux l'entourer", explique David Blatt.
Les Warriors ont eux profité des bons passages d'Andre Iguodala, excellent en sortie de banc, de Klay Thompson et d'Harrison Barnes pour refaire leur retard. A l'entame du dernier quart, les deux équipes étaient à égalité parfaite (73 partout). LeBron James n'a pas relâché la pression, ajoutant encore 11 points dans le money time. C'est lui qui a ramené les Cavaliers à 96-96 sur un tir primé à deux minutes de la fin du match. C'est aussi lui qui a manqué le game winner, excentré derrière la ligne à trois-points, en déséquilibre et bien gêné par un défenseur adverse. Stephen Curry a inscrit quelques paniers - et quelques lancers - importants mais il a raté l'occasion d'offrir deux points d'avance à son équipe à une vingtaine de secondes du buzzer. Alors qu'il avait dépassé Kyrie Irving, le All-Star s'est retrouvé seul face au cercle et a subi le retour express du meneur des Cavaliers. On a donc eu le droit à une OT après que James ait manqué une occasion d'achever Golden State au buzzer. Excentré derrière la ligne à trois-points après un stepback et bien couvert par le retour d'Iguodala, il n'a pu convertir sa tentative pour la gagne.
"J'ai eu le tir que je voulais. J'en ai déjà mis des comme ça avant. Soit ça rentre, soit ça ne rentre pas. On a eu notre chance", assure LeBron.
[caption id="attachment_276275" align="alignright" width="318"] Andre Iguodala a été excellent en sortie de banc.[/caption] Les Warriors n'ont pas fait de cadeau aux Cavaliers. Steve Kerr a judicieusement aligné un cinq small ball - avec Draymond Green en pivot - dans les cinq dernières minutes du match. Plus mobiles, plus rapides, plus déterminés et même plus frais, les Warriors ont profité des largesses dans la défense de Cleveland pour conclure l'affaire malgré les 44 points, 8 rebonds et 6 passes d'un LeBron James obligé de bombarder de loin après la sortie d'Irving sur blessure. Les Cavaliers ont manqué 12 tirs consécutifs avant que le King marque un dernier layup juste avant le buzzer finale. Les Warriors avaient déjà plié la rencontre.
"C'était cinq minutes classiques dont nous avions besoin pour gagner le match", confie Stephen Curry.
La star d'Oakland termine elle avec 26 points et 8 passes. Le MVP de la saison a su briller quand il le fallait. Surtout, son équipe l'a bien épaulé et la force collective de Golden State a fini par faire la différence.  

La blessure de Kyrie Irving, un tournant des finales ?

« Il est avec les docteurs et va être évalué. Je ne peux rien vous dire de plus pour le moment. Nous ne savons pas. » David Blatt.
L'inquiétude est de mise autour de Kyrie Irving. La star des Cavaliers s'est à nouveau blessée au genou hier soir. LIRE LA SUITE.

Andre Iguodala : L'arme anti LeBron James ?

Les Warriors avaient débuté le match avec Harrison Barnes en guise d'opposant direct à LeBron James. Mais c'est bel et bien Andre Iguodala qui a causé le plus de difficultés au King. LIRE LA SUITE
« Andre est l'un des meilleurs défenseurs de la Ligue », explique Klay Thompson. « LeBron a fait un énorme match. Mais il lui a énormément compliqué la tâche durant le quatrième quart-temps. Il a de très longs bras. Il est très actif. »

David Blatt et LeBron James déçus de la fin de match des Cavs

Le coach de Cleveland et sa star étaient terriblement frustrés à l'issue du Game 1. S'ils ont cru tenir la victoire entre leurs mains à plusieurs reprises durant le match, ils se sont finalement inclinés après avoir craqué en prolongation. LIRE LA SUITE

Marreese Speights, l'homme qui a réveillé les Warriors

Le facteur X s'appelait Marreese Speights hier chez les Warriors. Blessé depuis début mai, il a su secouer ses coéquipiers et leur donner un coup de pouce déterminant. LIRE LA SUITE.

VOIR AUSSI

Le block de Kyrie Irving sur Stephen Curry dans le money time Le trois-points insolent de Stephen Curry Le buzzer beater d'Andre Iguodala L'énorme trois-points de J.R. Smith Le top 5 de la nuit Riley Curry célèbre la victoire des Warriors Andre Iguodala plante un trois-points sans chaussure Stephen Curry fier de ses hommes
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest