Les Warriors jouent-ils avec le feu avec Klay Thompson ?

Klay Thompson veut un contrat maximum, les Golden State Warriors, eux, jouent la montre. Un jeu dangereux ?

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Les Warriors jouent-ils avec le feu avec Klay Thompson ?
Cet été, les Golden State Warriors ont fait un choix : celui de miser leur avenir sur le duo Stephen CurryKlay Thompson plutôt que sur un combo Curry – Kevin Love. Maintenant, alors que leur shooting-guard est « éligible » pour une prolongation de contrat, les Californiens traînent des pieds à l’idée de lui offrir le contrat qu’il souhaite. Normal, le neo-Champion du Monde veut le max… Pour l’instant, les Warriors ont toutes les cartes en mains puisqu’il reste encore un an de contrat à Klay Thompson et qu’il ne sera « que » restricted free agent à l’été 2015, si les deux parties ne trouvaient pas un terrain d’entente avant la deadline de vendredi prochain. Mais attention malgré tout à ne pas griller tous leurs atouts dès maintenant. Avec le nouveau salary cap qui devrait exploser suite à la signature du nouveau contrat télé de la NBA, les Warriors peuvent sans doute se permettre d’accepter de donner à Thompson le contrat qu’il désire sans pour autant hypothéquer toutes leurs chances de flexibilité. D’autant qu’il ne s’agit là « que » d’une extension et que leur arrière pourrait exiger (et se voir offrir) bien plus lorsque le nouveau cap aura été déterminé. Il serait, au final, assez bête de se mettre l’une de ses stars à dos surtout après avoir décidé de miser sur elle. D’après ce que rapportait hier Adrian Wojnarowski, le « camp » de Klay Thompson serait « agacé » par le fait que Golden State n’ait toujours pas proposé le max.
« Les Warriors ont haussé leur offre pour se rapprocher des exigences de Thompson, mais ils n’ont pas encore offert un vrai contrat maximum, nous ont confié des sources », explique l’insider de Yahoo.   « Une source proche de Thompson dit que toute offre autre que le max serait ‘‘absurde’’ vu les progrès de Klay et l’influx d’argent que recevront les franchises NBA grâce au nouveau contrat télé. »
A l'heure actuelle, au poste de deuxième arrière, la NBA ne compte pas beaucoup de joueurs plus forts que Klay Thompson. Depuis son arrivée dans la ligue, il n'a cessé de progresser et son entente avec Curry fait du backcourt californien le meilleur de toute la ligue. Cet été, les Golden State Warriors ont visiblement estimé qu'ils auraient plus de chances de gagner un titre en pariant sur lui plutôt que sur Kevin Love. Ce serait étrange de faire à présent machine arrière ...
Afficher les commentaires (13)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest